Summer, parce qu’il n’y a pas de trêve et que les gens qu’on aime s’envolent aussi en été

Summer, 19 ans, disparaît subitement un beau jour d’été aux abords du Lac Léman. 24 ans plus tard alors que l’on n’a jamais retrouvé la jeune fille, son frère Benjamin, âgé aujourd’hui d’une trentaine d’années, reste encore traumatisé par cette disparition inexpliquée. De cauchemars en crises de panique, il décide de consulter à nouveau un psychologue. Lui qui depuis qu’il est gamin souffre de troubles du comportement trouve là l’occasion de mettre des paroles sur une jeunesse passée dans une famille aisée où rien ne manquait, ou presque rien. Benjamin parle, se remémore le temps béni des piques-niques, des premières cuites et des premiers joints. Il se souvient de sa soeur Summer disparue comme par enchantement un après-midi d’été brûlant.

21706486_10209619191302167_368244339_o
Lac Léman © Laura Sonnet

Dans la magnifique série The Leftovers produite par HBO, 2% des êtres humains disparaissaient de la planète, sans explication aucune. Mais nul besoin d’explications car la série (tout comme, ici, le roman de Monica Sabolo) cherchait avant tout à aborder de manière intelligente et au combien originale la question du deuil, de l’absence de l’autre et de ses répercussions sur ceux qui restent avec les souvenirs comme seul lot de consolation. Avec le même talent, celle qui reçut le prix de Flore en 2013, parvient à nous émouvoir sans chercher à nous tirer les larmes à coup de scènes mélodramatiques.

 Ma mère m’avait regardé, probablement stupéfaite d’entendre le prénom de sa fille, ce prénom que personne ne prononce plus jamais, maintenant que nous avons vécu plus d’années sans elle qu’en sa présence.

monica-sabolo-c-francesca-mantovani-2-tt-width-1600-height-1067-crop-1-bgcolor-000000-lazyload-0-responsive-1
Monica Sabolo

Summer, sous de faux airs de thriller psychologique, est une oeuvre émouvante et poétique sur la difficulté d’accepter la disparition des gens que l’on a aimé, que l’on a croisé. Comment faire pour survivre à un tel traumatisme? Comment se reconstruire à l’heure où le terme résilience est de plus en plus à la mode? Car tout le monde ne réagit pas de la même façon aux aléas de la vie. C’est également un roman sur la famille, ses secrets, ses mensonges, ses non-dits qui peuvent bouleverser une existence entière.

Un roman très touchant.

Titre  : Summer

Auteur : Monica Sabolo

Genre : Drame

Editeur : JC Lattès

Nbr de pages : 316

Date de sortie : 23 août 2017

Prix : 19€

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s