Le point du i n’est pas anodin entre les mains de Mélanie Richoz et Barroux

On vous voit venir, de réformes orthographiques en nouvelles orthographes approximatives, vous voudriez supprimer le point sur le « i » ? Mais, ça ne va pas la tête, il a toute son importance ce point, bien plus loin que la violence qu’ils dégagent, ces points, quand il s’agit de les remettre sur les « i ». Pourtant, il sait aussi ce faire plus délicat et tendre, insoumis et méconnu. C’est la version que nous livrent Mélanie Richoz et Barroux dans « Le point du i », un recueil de petites chroniques du quotidien, de pensées et de réflexions.

© Richoz/Barroux chez Des Ronds dans l’O

Résumé de l’éditeur : Suite de pensées intimes de l’autrice mises en images par Barroux sous forme de gaufriers de quatre cases sans cadre, aux couleurs vives, colorées et éclatantes exprimant le côté vivant et lumineux du quotidien : les rires, les absurdités, la profondeur, la pudeur, l’impudeur, les coquineries, la poésie. Chaque pensée se termine par un « j’aime… »

© Richoz/Barroux chez Des Ronds dans l’O

J’aime ou j’aime pas, le dilemme de tout être a court depuis des millions d’années et se trouve encore plus conforté à l’heure des réseaux sociaux. Bien à l’abri de ce fléau, dans son intimité tour à tour méditative et active, sans webcam mais scruté par le talentueux Barroux et ses couleurs décisives, Mélanie Richoz confie des bribes de ce qu’elle pense et croit de la vie. De ce qu’elle aime surtout. Sous la couverture, sur sa table, toute pensive qu’elle est. Pas la peine d’imaginer des brèves de comptoir, les avis, brefs, de Mélanie lui sont tout à fait personnels, intérieurs aussi. Sans s’empêcher de faire échos à ce que tout un chacun peut vivre. D’ailleurs, ne vous fiez pas aux apparences : si l’album semble rapide à lire, ce qui s’en dégage continue de planer au-dessus de nos têtes, de trotter, pendant pas mal de temps.

© Richoz/Barroux chez Des Ronds dans l’O

Qu’il soit question du temps qui passe, de l’eau de Cologne des vieilles personnes ou des chagrins cachés, sans s’épancher, Mélanie trouve les mots, les bons, les beaux, les pudiques ou ceux érotiques. Ceux qui sont durs aussi, parfois, parce que mine de rien la vie, ce n’est pas toujours du gâteau. Mais ces mots, sans doute n’auraient-ils pas eu la même saveur s’ils n’avaient été que couchés sur papier. Or, ici, c’est le traitement graphique de Barroux qui en impose, se dégageant du jaune et de l’orange prédominants pour faire exploser toutes les nuances. Du vrai travail à quatre mains, en connexion et tout en poésie. Voilà ce qu’on a entre les mains : un recueil de poésies graphiques, et même plus…

© Richoz/Barroux chez Des Ronds dans l’O

Titre : Le point du I (Page Facebook)

Recueil

Scénario : Mélanie Richoz

Dessin et couleurs : Barroux

Genre : Poésie, Réflexion, Chroniques

Éditeur : Des ronds dans l’O

Nbre de pages : 80

Prix : 17 €

Date de sortie : le 24/05/2017

Extraits : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s