Retour aux sources pour The Narcotic Daffodils avec Summer Love, entre hallucinations sonores et vapeurs psychédéliques

Forts d’ un nouveau line up composé de Arne Schollaert (drums), de Luna Doppée (vocals & hammond), de Philippe Declercq (bass, backing vocals, ukulélé), de Maria Van Assche (guitar, backing vocals) et de Simon Rigot (hammond indian sitar, backing vocals), The Narcotic Daffodils nous reviennent avec un disque séduisant, sorte de trip envoûtant en forme de retour aux sources.

L’album s’ouvre sur trois titres « Summer Love », «  Naturally High » et «  Guardians » qui sentent bon le rock vintage psyché de la fin des sixties, époque où la fumette intensive et certains champignons magnifiaient l’inspiration de groupes comme Grateful Dead, Gong ou Jefferson Airplane. Woodstock n’est pas loin, l’été 69 non plus.

© photo by Natacha Coppe

Riffs syncopés, hammond omniprésent, choeurs lancinants et éthérés, on est emporté par une vague de décibels qui sent bon l’époque du peace & love et des spots à huile. Le voyage continue avec «  Hypnotized » – le bien nommé – suivi de «  You Can Get ».

Puis changement d’ambiance avec « Bruxelles » un titre interprété en français et émaillé de messages audio adressés aux voyageurs empruntés à la… STIB, ce qui déconcerte quelque peu l’auditeur et le fait émerger du trip vintage dans lequel il était plongé. Chanson atypique, « Bruxelles », hommage à notre capitale bien écornée par les évènements que l’on sait ainsi que par une gestion plus que douteuse du pouvoir politique, est une respiration inattendue avant de se lancer corps et âme dans l’écoute d’ «  Atomic 53 » , longue pièce maîtresse de l’album où le sitar règne en maître et nous emmène progressivement vers l’explosion finale de ce titre qui clôt avec panache un album dans l’ensemble très réussi.

Seul petit bémol: la durée. Un peu moins de 36 minutes c’est peu, on aurait espéré plus. Quoiqu’il en soit le nouvel effort de The Narcotic Daffodils mérite qu’on y jette une oreille plus qu’attentive car le groupe possède actuellement son meilleur line-up et sort avec «  Summer Love » ce qui est, à mon sens, son meilleur opus à ce jour.

© artwork by Paul Barbieux

Artiste : The Narcotic Daffodils (Facebook)

Album : Summer Love

Label : It’s Oh ! ( from Miyazaki, Japan)

Nombre de plages : 7

Durée : 35’57 ‘’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s