C’est reparti pour un (re)tour en DeLorean, des aventures inédites pour Marty McFly et Doc Brown en… comics

Alors, ça vous rappelle des souvenirs ? Difficile de ne pas sourire et de nourrir un peu de nostalgie avec cette musique et ces images. Une nostalgie qui a d’abord pris les musique (en témoigne le succès de Stars 80 et les soirées 80’s) avant de contaminer peu à peu le cinéma (Les gardiens de la Galaxie, Ghostbusters, Kung Fury…) et les séries (Stranger Things, ça vous dit quelque chose ?). Les comics ne sont évidemment pas en reste puisqu’on a vu fleurir et revenir pas mal de films culte qui n’auront sans doute jamais de suite dans de nouvelles suites, dessinées cette fois. C’est le cas notamment avec Big trouble in little China mais aussi Escape from New York. Kurt Russell en vedette mais Marty McFly et Emmett Brown émergent et compte bien orienter le retour dans le passé vers le… futur. Avec un beau casting à bord de la mythique DeLorean.

© Chris Madden chez IDW Publishing
© Chris Madden chez IDW Publishing

C’est un fait qu’est venu prouver et renforcer la commémoration des trente ans, en 2015, le souvenir de la trilogie initiée par Robert Zemeckis demeure impérissable dans le coeur de nombreux cinéphiles mais aussi au coeur de la culture populaire. Eighties jusqu’au bout des curieux boutons imaginés par le Doc, Retour vers le futur est passé à la postérité et 2017 sera démodé bien avant que cette franchise qu’on se repasse allègrement ait un cheveu blanc. La preuve, encore récemment, deux Bastognards fous mais pas de trop ont recréé la DeLorean à partir d’une… Citroën BX : ils ont fait fureur. Et malgré l’engouement populaire et l’appel de l’argent facile pour les studios, tel un petit Gaulois bien connu, Robert Zemeckis refuse encore et toujours à donner un petit-frère à la trilogie originale. C’est tout à son honneur. Marty et Emmett ont sans doute fait leur temps sur grand écran…

© Dans Schoening chez IDW Publishing/Flamival
© Dans Schoening chez IDW Publishing/Flamival

… mais pas sur papier. Et profitant du beau mois d’octobre 2015, l’époque où Marty McFly devait arriver dans le futur, IDW Publishing (l’éditeur bien connu des cinéphiles-comicsophiles) a lancé une série de comics prolongeant le plaisir et relatant des histoires courtes, inédites et aux chronologies parfois alternatives. Pour se glisser dans cette reprise qui pourrait s’avouer impardonnable si elle perdait l’essence de la série, pas d’apprentis-sorciers mais quelques auteurs bien connus. À commencer par Bob Gale, producteur et scénariste de la série originale, qu’on retrouve à la plume des neuf des synopsis et/ou des scénarios des neuf premières histoires ici compilées par les toute jeunes éditions italo-francophones Flamival.

© Bob Gale/John Barber/Erik Burnham/Marcelo Ferreira/Diego Rodriguez chez IDW Publishing
© Bob Gale/John Barber/Erik Burnham/Marcelo Ferreira/Diego Rodriguez chez IDW Publishing

Bob Gale, dont l’enthousiasme ne semble pas avoir pris une ride et qui a mis un point d’orgue à préserver l’âme de cette histoire de voyage dans le temps et à concerner les personnages tout en profitant des parts d’ombres existant sur le tissu de la trilogie. Sans limite, Bob Gale prend ainsi soin de remuer passé, présent et futur avec cohérence et sans oublier d’explorer ce qu’il se passe dans le passé après le passage de notre tonitruant duo. Un duo bien accompagné puisque, on le disait, outre Bob Gale, d’autres éléments forts du monde des comics ont intégré l’aventure. Au scénario, on trouve, tour à tour ou même ensemble, John Barber (qui a déjà fait ses preuves chez Marvel mais aussi IDW, de Doctor Strange/Punisher à Action Man et Optimus Prime) et Erik Burnham (également chez IDW et auteur de Ghostbusters, Scarlet Spider ou autre TMNT). Au dessin, pas de quoi non plus faire la fine bouche puisque le casting regroupe quelques fines lames du dessin qu’il soit plus réaliste  (Brent Schoonover, Ryan Browne, Alan Robinson) ou qu’il lorgne vers l’animation (Erik Evensen, Marcelo Ferreira ou l’incontournable Dan Schoening qui signe aussi pas mal des fameuses couvertures de cet album, dont quatre mises côte à côte forment une fresque). Les couleurs, elles aussi, sont bien trempés pour faire corps avec le dessin.

© Dan Schoening chez IDW Publishing
© Dan Schoening chez IDW Publishing

Mais venons-en à ce qui vous intéresse : les histoires ! Comme pour les fromages belges, il y a un peu de tout. Et la fine équipe joue sur du velours, sans facilité aucune, en évitant de copier l’histoire telle qu’elle a été écrite par le Septième Art et se gardant bien de lui donner l’épisode de trop. Ainsi, les histoires qui trouvent place, ici, doivent plus être envisagées comme des bonus, des petits secrets entre Marty et sa bande qui voient aujourd’hui un plus grand jour, apportant aussi une nouvelle lumière sur des éléments de la saga. Un peu comme le fait JK Rowling sur le site Pottermore, mais en BD.

©Bob Gale/Erik Burnham/Erik Evensen/Jose Luis Rio chez IDW Publishing
©Bob Gale/Erik Burnham/Erik Evensen/Jose Luis Rio chez IDW Publishing

Car, oui, résolument, on prend les mêmes et on recommence, et il n’était pas question de tromper l’univers délirant et attachant créé par Zemeckis, Lloyd, J. Fox & co. C’est fondamentalement la même ambiance qu’on retrouve, la même dynamique entre Marty et Emmet, les mêmes ennemis que sont Biff (qui, à force d’être vicieux, devient même le héros d’une courte expédition dans l’ère… jurassique) et Needles, les mêmes enjeux… et bien plus encore. Car ce recueil commence évidemment par la toute première rencontre de Marty et Doc, faite d’humour et de pièges inventifs. Plus loin, on en apprend un peu plus sur Clara, la femme d’Emmett. Puis, il y a l’achat de la mythique DeLorean qui fera rêver des millions de cinéphiles pas réfractaires aux belles mécaniques et ce questionnement qui ne cesse de hanter le George et la Lorraine des années 80 variant autour du « où est passé Pierre « Marty » Cardin ? » et donnant lieu à une pirouette capillaires inattendue sous le dessin électrique de Corin Howell.

© Bob Gale/John Barber/Corin Howell/Jose Luis Rio chez IDW Publishing
© Bob Gale/John Barber/Corin Howell/Jose Luis Rio chez IDW Publishing

Plus loin que les clins d’oeil et les références, les auteurs n’oublient pas de réinventer l’histoire en palliant le « déjà-vu » par le « ce qu’on aurait pu voir », évitant de ne jouer que sur la nostalgie superflue. Bref, au fil de ces histoires brillant par leur foisonnement graphique et leur diversité (chaque auteur est comme un poisson dans l’eau entre Marty et le Doc), on découvre un album original et pétillant, empli de talent et qui ne perd pas de vue le fan service mais s’en émancipe pour prouver son originalité dans un joyeux mélange des genres. Et un deuxième recueil devrait voir le jour au printemps, nom de Zeus !

© Dan Schoening chez IDW Publishing
© Dan Schoening chez IDW Publishing

back-to-the-future-retour-vers-le-futur-comics-bd-dan-schoening-couverture-premier-tomeTitre : Retour vers le futur

Sous-titre : Histoires inédites et chronologies alternatives

D’après les personnages et l’univers créés par Bob Gale et Robert Zemeckis

Scénario : Bob Gale, John Barber et Erik Burnham

Dessin : Dan Schoening, Brent Schoonover, Marcelo Ferreira, Chris Madden, Corin Howell, Tony Fleecs, Alan Robinson, Ryan Browne, James Silvani, Erik Evensen.

Couleurs : Luis Antonio Delgado, Kelly Fitzpatrick, Diego Rodriguez, Chris Madden, Jose Luis Rio, Tony Fleecs, Jay Fotos, Jordie Bellaire

Traduction : Bart Baruffaldi

Genre : Fantastique, Aventure, Humour

Éditeur: Flamival (Page Facebook)

Nbre de pages : 116

Prix : 13,70€

Date de sortie : le 28/11/2016

Extraits : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s