« Vaiana, la Légende du Bout du Monde »: le soleil et l’azur pour dépayser l’hiver

moana-vaiana-personnages-saut-en-lair

Préparez-vous. Le Disney de cette fin d’année pour les petits est arrivé ! Et à l’étonnement général, fini les neiges de la Reine, ce film d’animation nous emmène tout droit sous le soleil chaud de… Polynésie. Le tout sous la houlette des réalisateurs de classiques du genre, tels qu' »Aladin » et « La Petite Sirène« : John Musker et Ron Clements.

(Critique de Julien Pierre)

À lire aussi| Un bébé mignon, de nouveaux « Minions », un coq idiot: découvrez les personnages de Vaiana, le nouveau Disney

Vaiana (« Moana » en VO), c’est l’histoire d’une petite fille du même nom qui devra partir sur l’océan et faire équipe avec un coq (un peu particulier, mais très marrant) et un demi-Dieu (Maui, aux tatouages personnalisés), et cela afin de sauver la nature d’un terrible sort… Ce récit s’inspire avec respect de la culture polynésienne, et plus librement du demi-dieu Maui, héros éponyme de la tradition orale polynésienne. L’aventure de Vaiana mélange donc tradition, et mythe, pour un mix idéal entre le terre-à-terre et l’imaginaire.

moana-vaiana-affiche

D’emblée, cette quête initiatique possède tout ce qu’il faut pour plaire aux petits. Divers thèmes universels y sont exploités, comme la quête identitaire, le courage, la peur de l’inconnu, la destiné, la famille, l’acceptation du devoir (etc.). Et l’histoire ne manque pas d’humour, et possède surtout un visuel très travaillé, en respect à ce que l’on pourrait observer si l’on se rendait dans les îles du sud de l’Océanie (ce n’est pas pour rien si le film s’appelle « Vaiana, la Légende du Bout du Monde ») ! D’ailleurs, l’équipe du film a atteint ici un niveau d’animation époustouflant en matière de création de l’eau en images de synthèse: on croirait voir de la véritable eau !

moana-vaiana-bebe

Mais que serait un Disney sans sa chanson phare ? Ici, place au « Bleu lumière », interprété par Cerise Calixte, qui double l’héroïne, et dont il s’agit ici du premier doublage de sa carrière, après avoir été repérée sur le plateau de « The Voice France », où elle avait justement tenté sa chance avec le célèbre… « Libérée, Délivrée ». Comme quoi, tout peut arriver ! Moins puissant et facile à chanter que son modèle, ce « Bleu Lumière » restera tout autant en tête, surtout que la mélodie accompagne Vaiana durant tout son périple. Quoiqu’il en soit, en matière de doublage, Anthony Kavanagh, adepte de l’exercice, envoie aussi du lourd en Maui.

Malgré toutes ces bonnes qualités, on pourrait regretter un manque de second degré destiné aux adultes dans cette histoire, qui est, au final, très classique dans sa narration, et son fond. De plus, certaines longueurs et redondances scénaristiques auraient pu permettre à l’ensemble de ne pas connaître cette alternance de calme plat et de tempête en boucle: on a bien l’impression, à certains moments, de tourner en rond. Enfin, certains passages pourraient effrayer les plus petits, mais rien de mordant.

Vaiana - La légende du bout du monde - Kakamora

Dans son ensemble, et même s’il avait été plus judicieux de le sortir en saison, « Vaiana, la Légende du Bout du Monde » est un joli morceau de bravoure, qui surfe sur la vague, et qui se permet aussi quelques clins d’œil, comme celui de ses réalisateurs lors de la scène post-générique… Restez donc jusqu’au bout !

Vaiana - La légende du bout du monde - Maui

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s