Le maître des tapis: un tapis volant de mille et une nuits au pays du Père Noël

Un conte, ça vous dit? L’hiver arrive à grands pas, le poêle à bois fonctionne déjà depuis plusieurs semaines et tout doucement vient le temps de parler de neige, de sapin, de cadeaux et de Noël par-dessus tout. Et ça tombe bien, on vous a déniché un album grand format, un conte forgé dans la plus pure des traditions mais pour le moins original. Ça s’intitule Le maître des tapis, c’est imaginé par l’écrivain Olivier Bleys et mis en image et en lumière superbe par Alexis Nesme. Avec quelques flocons de neige et de quoi ravir tout le monde!

le-maitre-des-tapis-olivier-bleys-alexis-nesme-montgolfiere
© Bleys/Nesme chez Delcourt

Résumé de l’éditeur: Fedor n’est pas un simple marchand de tapis. Il connaît le moyen de transformer un banal rectangle de tissu en un formidable véhicule capable de l’emporter à travers les airs. Ce pouvoir, il l’a reçu et il doit le transmettre à son tour avant de disparaître. Mais qui s’intéresse encore aux tapis de nos jours… Et pourquoi pas Danil, ce jeune braconnier qu’il vient de sauver des soldats du boyard ?

© Bleys/Nesme chez Delcourt

Carpette ou tapis, le « pépé » de Cédric a intérêt à bien se tenir à moins de se trouver fort surpris, car Fédor n’est pas un vendeur comme les autres. Écumant les petits villages, soufflant la buée d’un hiver trop rigoureux et tentant en vain de se réchauffer sous le poids de ses tapis dont plus personne ne veut (la faute au parquet), Fédor cherche un nouvel élan et quelqu’un à qui il pourrait passer le flambeau et enseigner les rudiments de son art… et sa magie! Et si l’heureux élu était ce braconnier poursuivi sans relâche par les sbires du boyard duquel il a tué le lévrier favori? Le duo s’entend d’ailleurs bien vite même si le tapis a un peu de mal à décoller: l’initiation prend du temps. Et si celui-ci passe, il n’en va pas de même pour le boyard qui a la rancune tenace. Et le destin sonne toujours deux fois.

© Bleys/Nesme chez Delcourt

C’est dans un pays imaginaire qu’Olivier Bleys et Alexis Nesme nous emmène, dans des décors qui évoquent la Russie mais aussi la Scandinavie. Alexis Nesme (déjà prodigieux pour donner un peu plus vie aux Enfants du Capitaine Grant) s’en donne à cœur-joie, envoûtant chaque case pour en faire un trésor. Le grand-format de cette oeuvre courte (27 pages mais une vraie belle surprise en fin d’album: un pop-up pour matérialiser un peu plus cet univers) lui va d’ailleurs vraiment bien, donnant un peu plus de force à cette histoire aussi jolie que sans concession. Ici, tout n’est pas mignon et les bas instincts humains ne sont jamais bien loin. Tour à tour splendide, cruel, aventureux, fantastique, Le maître des tapis vole très haut, à la force de sa propre imagination.

le-maitre-des-tapis-olivier-bleys-alexis-nesme-couvertureTitre: Le maître des tapis

Scénario: Olivier Bleys

Dessin et couleurs: Alexis Nesme

Genre: Conte, Fantastique

Éditeur: Delcourt

Collection: Les enfants gâtés

Nbre de pages: 28

Prix: 14,50€

Date de sortie: le 02/11/2016

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s