Chapeau melon, bottes de cuir… et claques venturesques, mais ne nous fâchons pas

Qui a dit que le 31 octobre avait le monopole du retour des morts? Après les mortelles festivités, pourquoi ne servirait-on pas les restes, le 2 novembre? Du réchauffé? Même pas! Et pour preuve, on en veut Raoul Fracassin. Fraca… quoi? Fracassin, l’aura immortelle d’un Lino Ventura plus vrai que dessin. Pour sa troisième aventure, on repart en Amérique, côté Nevada et mafia, avec une bonne dose de virilité, un casting une nouvelle fois d’enfer et la folie des films français qui osaient ruer dans les brancards, peu importe les pertes, Chanoinat et Loirat s’en fracassent, s’en Palance et s’en balancent! Tellement qu’il y a un concours en fin d’article.

Lire aussi| Interview de Loirat et Chanoinat: Audiard et Lautner façon Expendables

raoul-fracassin-t-3-les-flingueurs-attirent-la-foudre-chanoinat-loirat-voiture
© Chanoinat/Loirat chez Jungle!

Résumé de l’éditeur: Raoul Fracassin est de retour et il est très en colèr6e. Des malfaisants du style excité ont dérobés une bombe nucléaire à l’armée Américaine et veulent s’en servir pour redessiner la carte de France. Chez les Ricains la mafia va découvrir que Fracassin n’est pas du genre à chasser le gros gibier au lance pierre, quant aux possédés de l’explosion intempestive, ils vont s’apercevoir que quand Raoul est dans le secteur, c’est compliqué de transformer l’hexagone en carré ou en cercle.

raoul-fracassin-t-3-les-flingueurs-attirent-la-foudre-chanoinat-loirat-mafieux-italien
© Chanoinat/Loirat chez Jungle!

Une musique italienne non loin de la Statue de la Liberté, et un cri enfantin qui vient troubler le calme de cette villa écartée. Le décor est planté, la chaumière familiale nous accueille. Enfin, familiale, oui, mais mafieuse aussi. Car le Parrain est un padrino (Marlon Brando, forcément) qui pourrait faire trembler le monde entier. Et le nouveau venu, Frank Esposito (qui a les traits de Jack Palance), n’en a pas moins la gueule de l’emploi, reconnaissable entre tous. Le pacte est vite scellé et voilà qu’un traquenard est vite monté à Rio Bravo, ne laissant même pas le temps au convoi emmené par James North (déjà vu dans les deux premiers épisodes, très Constantin-ien)  de se préparer au don de sang à profusion. Et hop, envolée la bombe nucléaire. L’histoire pourrait s’arrêter là, mais c’est sans compter Raoul Fracassin et sa fine équipe qui entendent bien ne pas rester longtemps anonymes au pays des « perfusés de la mozzarelle ». Et quitte à faire des pizzas, dans sa grande gentillesse, Fracassin a apporté de quoi préparer la sauce tomate en deux temps, trois claques et quatre mouvements de mitraillettes.

raoul-fracassin-t-3-les-flingueurs-attirent-la-foudre-chanoinat-loirat-crayonne-diana-rigg
© Chanoinat/Loirat

Et c’est peu dire que le ballet proposé par les deux est infernal. Naviguant dans la démesure de la classe américaine, on sent à chaque case tout le plaisir qu’on Chanoinat et Loirat à prolonger les films qui les ont tant marqués. Avec l’art et la manière. Chez Raoul Fracassin, le temps s’est arrêté, on n’est pas fâchés, ni pressés, même si la troisième guerre mondiale est peut-être en marche. Une broutille qui ne risque pas d’augmenter la cadence de ses ténors des bons mots qui prennent toujours le temps de balancer une expression juteuse, une punchline qui claque, dont ils ont le secret.

© Chanoinat/Loirat
© Chanoinat/Loirat

Mais quand faut y aller, faut y aller, et en matière de spectaculaire, les deux héros de notre histoire (rejoints entre mille autres par… Diana Rigg en Bond Girl qui ferait mouiller le plus solide des glaciers) ne font pas dans les détails, zaï zaï zaï zaï… On rigole à tout bout de champ du début au final délirant de ce troisième opus qui cultive l’art du gag et la manière explosive de faire du cinéma imprégné par Audiard, Lautner et les autres en bd. Les codes ont changé mais le plaisir est identique. Le petit Lino en culotte de velours, quoi!

raoul-fracassin-t-3-les-flingueurs-attirent-la-foudre-chanoinat-loirat-couvertureSérie: Les aventures de Raoul Fracassin

Tome: 3 – Les flingueurs attirent la foudre

Scénario: Philippe Chanoinat

Dessin et couleurs: Philippe Loirat

Genre: Revival, Action, Humour

Éditeur: Jungle

Nbre de pages: 48

Prix: 11,95€

Date de sortie: le 02/11/2016

Extraits: 


Partez pas si vite, comme on ne prend pas les enfants du bon dieu (et des flingueurs) pour des canards sauvages, on a deux exemplaires du tome 3 de Raoul Fracassin à vous offrir. Ça vous fait saliver? Alors rien de plus simple:

  1. Aimez les pages Facebook de Branchés Culture, Raoul Fracassin et des Éditions Jungle!
  2. Likez et partagez cet article en public
  3. Dites-nous sous cet article: quel est votre film inoubliable avec Lino Ventura?

Fin du concours, le 20 novembre. Bonne chance à tous!

28 commentaires

  1. Bonjour,
    Pour moi, le film inoubliable de Lino Ventura est le western vosgiens « Les Grandes Gueules ».
    Merci pour ce concours et bonne soirée 😉

    J'aime

  2. Bonsoir, dire mon préféré est très difficile, choisir entre « L’emmerdeur », « Le ruffian », « Les tontons flingueurs »,
    « Le gorille vous salue bien », »L’aventure c’est l’aventure », « Un taxi pour Tobrouck » et bien d’autres,
    relève du hasard.
    Allez ! « L’emmerdeur », avec son pote Jacques Brel, ils sont irremplaçables l’un et l’autre dans chacun de leur rôle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s