Jyva’Zik, le festival le plus atypique de Belgique est de retour

Les 4 et 5 novembre, le festival le plus inclassable de Belgique sera de retour à Court-St-Etienne. Est-ce vraiment un festival d’ailleurs? Plutôt un « omni », objet musical non-identifié, une rencontre du troisième type, un voyage dans le temps et dans l’espace. Mi-festival, mi-parc d’attraction pour adultes, le Jyva’Zik ne rentre dans aucune case.

Faites l’exercice à propos de n’importe quel festival organisé en Fédération Wallonie-Bruxelles: il est toujours possible de le situer par rapport à un autre festival.

Esperanzah? C’est un peu comme Couleur Café, dans le décor d’une abbaye.

Les Ardentes? C’est Dour version boulets à la liégeoise.

Les Francos de Spa? Ce sont les Francos de la Rochelle sans la mer.

Mais le Jyva’Zik, comment dire? À qui le comparer? Comment le décrire? Exercice difficile… Quelques photos de 2015 seront bien plus parlantes pour se plonger dans l’ambiance de ce festival…

Vous l’aurez compris, Jyva’Zik n’est pas un festival typique. Organisé en indoor – ce qui est appréciable début novembre -, il profite d’une infrastructure modulable dans le Parc à Mitrailles de Court St Etienne, hall industriel (3200m2) des anciennes Usines Henricot pour recréer, comme dans un studio  de cinéma, les décors de la prohibition. Le décor à lui seul vaut le détour!

Mais le décor n’est qu’un élément – certes important-: il y a aussi l’ambiance, les animations diverses. Certains parents auront emmenés leurs enfants à Marne-la-Vallée durant le congé de Toussaint et auront entendu toute la journée « regarde là, Mickey, et là le château, oh là c’est Cendrillon« : les enfants ne savaient plus où poser leurs yeux. Avec le Jyva’Zik, c’est au tour des parents de s’émerveiller, avec ici un barber shop, là un show burlesque (le glamour de Miss Anne Thropy n’a rien à envier à celui de Dita Von Teese!), des projections de films muets ou encore un ring de catch.

Mais le décor, l’ambiance et les animations ne sont que des éléments – certes importants -: il y a aussi, enfin, la programmation musicale. Et oui, c’est un festival aussi! Ici, n’espérez pas retrouver ceux qui traversent « l’Europe des Festivals », qu’on annonce sans surprise au prochain Werchter trois jours après les avoir annoncés à Glastonbury ou qu’on retrouve dans presque tous les festivals de l’été entre Bruxelles, Liège et Dour. Au Festival Jyva’Zik, on retrouvait par exemple (en 2015) l’excellent Max The Sax ou le phénomène SoCalled, dj québécois créateur du hip hop klezmer. Le type d’artistes qu’on découvre pour la première fois par hasard et dont on se demande après coup comment on a pu vivre si longtemps sans les connaître!

Cette année, sur la scène du Jyva’Zik, le public pourra découvrir le vendredi les italiens Swingrowers, les anglais Elle & The Pocket Belles et les belges Reverent Juke et le samedi l’Autrichien [Dunkelbunt], les français Scratchophone Orchestra, les belges Bruce Ellison & The Jellodies et What The Funk. Le swing côtoiera une nouvelle fois la soul, le funk, le jazz et l’électro.

Une petite playlist:

Et si la musique n’est pas votre raison première de vous rendre au Jyva’Zik, le cabaret s’annonce encore de haut vol cette année, avec les stars incontestées du burlesque Miss Anne Thropy, Colette Collerette et Flying Willy, rejoints cette année par Natsumi Scarlett et Soa De Muse notamment. C’est à la fois sensuel et élégant, frivole et raffiné. Les grands cabarets des quatre coins de l’Europe seraient ravis d’avoir un tel panel sur scène!

Une petite playlist:

Bref, une programmation cohérente dans un festival qui l’est dans les moindres détails, y compris les vêtements des organisateurs. Et si vous ne voulez pas vous faire trop remarquer, sortez vos bretelles, vos pantalons en velours, gilets et autres montres à gousset, c’est l’occasion ou jamais!
Informations pratiques:

  • Adresse: PAM Expo, 1490 Court-Saint-Etienne
  • Prix: 16€/vendredi, 20€/samedi, 34€/pass 2 jours
  • Ouverture des portes: 19h30 le vendredi, 17h30 le samedi
  • Ne prévoyez pas vos tartines: d’excellents food trucks sont présents dans l’enceinte du Festival

jyvazik_horaire

Sinon…: http://www.jyvazik.be/  ou encore la page fan sur Facebook 

(c) photos de l’édition 2015: Benoît Demazy
(c) visuels de l’édition 2016: Jyva’Zik

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s