Et soudain surgit face au vent le vrai héros de tous les temps ou… le grand méchant des temps modernes?

Après un premier tome étonnant à plus d’un titre, Bob Morane, l’aventurier qui s’est vendu aux gouvernements nigérians et français, revient pour un deuxième tour, aux portes du village qui n’existaient pas. Et Luc Brunschwig, Aurélien Ducoudray et Dimitri Armand trouvent là un terrain de choix pour faire évoluer le héros d’Henri Vernes sans le dénaturer mais en le faisant entrer de plain-pied dans une drôle de modernité et en l’y… perdant un peu.

bob-morane-renaissance-t-2-brunschwig-ducoudray-armand-bandages

Résumé de l’éditeur: Nigeria, 2022. En enquêtant sur l’assassinat du Président français, Bob Morane a découvert Zamosho, une ville futuriste en plein coeur de la jungle du Nigeria. C’est un énigmatique Mongol du nom de M. Ming qui règne en maître sur la cité. Les deux hommes se jaugent rapidement : ils seront ennemis. Et leur affrontement fera trembler le monde.

bob-morane-renaissance-t-2-brunschwig-ducoudray-armand-planche-5

L’important, c’est l’esprit et les auteurs l’ont bien compris même s’ils s’en affranchissent un peu pour donner une autre épaisseur plus noire au héros sexagénaire. En 2022, voilà que l’aventurier est devenu vendeur de casques neuro-technologies visant à éduquer à la vitesse « VV prime » les écoliers nigérians. Un beau projet si ce n’est les enjeux qu’il sous-tend. Des enjeux qui ont causé la mort du Président Français tandis que Morane s’engouffrait dans le piège tendu à Zamosho où l’attend celui qui risque bien devenir son ennemi intime.

bob-morane-renaissance-t-2-brunschwig-ducoudray-armand-couverture-editions-khani
La couverture de l’édition deluxe à paraître chez Khani. (c) Dimitri Armand

Et qui dit ennemi pense tout de suite à l’Ombre Jaune. Pourtant, les deux scénaristes ont pris soin de retourner le problème. Dès les dernières pages du premier tome. Pas besoin de couverture ni de nom de code terrifiant, Monsieur Ming avance à visage découvert. Et si on doit lui reconnaître des procédés… expéditifs, on ne voit pas (encore) en lui ce grand méchant passé à la postérité. Ses actions sont guidées dans un but assez louable.

bob-morane-renaissance-t-2-brunschwig-ducoudray-armand-revolver
(c) Dimitri Armand

Pire encore, on ne reconnaît pas non plus en Bob Morane, malgré quelques fulgurances héroïques, ce héros qu’on a pris l’habitude d’aimer et qui est entré dans le moule, par idéaux et humanisme mais aussi par une naïveté à toute épreuve. Notre héros a prêté le flanc à la manipulation et le visage à une magouille qui le dépasse. C’est le mot, notre héros si ténébreux, si risque-tout, est dépassé dans un monde où tout se monnaie désormais. À commencer par le silence et la paix qui ne risquent pas de venir s’opposer au pillage du pays. Bob ne se bat plus contre les chacals, il est parmi eux, malgré lui.

bob-morane-renaissance-t-2-brunschwig-ducoudray-armand-helicopteres
(c) Dimitri Armand

Rivalisant des faux-semblants et de quelques scènes d’horreurs quotidiennes, le trio d’auteurs poursuit la renaissance d’un fameux héros en le façonnant d’abord par ses défauts et ses failles? En en faisant une sorte d’ennemi public n°1. Bill Ballantine n’est pas loin, emmêlé dans une nouvelle crise russo-ukrainienne. Y’a pas à de dire, même en 2022, Morane et sa troupe (les femmes sont bien représentées elles aussi) sont plus que jamais de notre monde. La reprise est brillante, soufflant la poussière (celle qui s’agglutine parfois sur nos piles de vieux Marabout) et continuant de renouveler le mythe. Et ça ne fait que commencer!

bob-morane-renaissance-t-2-brunschwig-ducoudray-armand-le-lombard-couverture

Série: Bob Morane Renaissance (Facebook)

Tome: 2 – Le village qui n’existait pas

D’après l’oeuvre d’Henri Vernes

Scénario: Luc Brunschwig et Aurélien Ducoudray

Dessin: Dimitri Armand

Couleurs: Hugo Facio

Genre: Aventure, Science-fiction

Éditeur: Le Lombard

Nbre de pages: 56

Prix: 14€

Date de sortie: le 14/10/2016

Extraits:

2 commentaires

  1. Article un peu frustrant pour nous car si la critique du tome 1 ne laissait aucune ambiguité sur votre ressenti, là, on ne sait pas trop si vous avez aimé ce que vous avez trouvé ???

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s