[Concours] Découvrez-vous dans tous les sens, le temps d’un week-end sioux à Bois-de-Villers

Se servant de l’essence du petit village de Bois-de-Villers, le festival culturel Découvrez-vous est devenu un événement récurrent et attendu en Province de Namur. Un mix de films, performances, ateliers, expositions et spectacles. De quoi voyager et voir l’automne comme un été indien. Hugh!

À coup sûr, voilà un week-end à cocher dans les agendas. Ces 14, 15 et 16 octobre, le microcosme profondevillois prêtera le flanc à une aventure repoussant les limites de Bois-de-Villers sous l’impulsion du trio formé par Anne Yernaux, Benoît Blampain et René Georges et sur l’impulsion de la commune.

Du théâtre: 

Dès le vendredi 14 octobre à la Salle Paroissiale Rue Jules Borbouse, le ton sera donné avec Jean-Luc Piraux, ce clown qui n’oublie pas l’émotion en cours de show, qui présentera tout au long du week-end ses trois spectacles dans l’ordre de leur création: Faut y aller, En toute inquiétude et Six pieds sous terre. De la folle rencontre entre Jean-Luc et une vieille indienne à la trajectoire d’un homme totalement submergé mais prêt à tous, sans oublier la proximité de la mort qui invite à vivre, et vite.

Il y aura aussi de la place pour les princesses avec La chatte des cendres de La Cie Le Mesureur. Une histoire d’une Cendrillon invitant l’ironie surréaliste, licencieuse et scatologique. Du jamais vu du côté des contes, pas forcément pour les enfants. On en veut pour preuve l’horaire, vendredi et samedi à 22h à l’ancienne librairie.

Pourtant les tout petits ne sont pas exclus de ce territoire de découverte, que du contraire, avec Pic-Nic du Théâtre Coeur de Terre (dès six mois, samedi et dimanche à 10h à la Maison d’enfants) qui offrira aux toutes jeunes têtes blondes un premier contact musical et sensoriel avec le théâtre. Dans le même ordre d’idée mais pour les enfants un peu plus grands (dès 3 ans), il y aura Piccoli sentimenti du TOF Théâtre à l’École communale (samedi à 14h, dimanche à 17h30). « Les spectateurs sont installés au plus proche, au bord de la scène, dans un cocon de voiles. Devant eux, un plateau, de la terre, une lune-miche de pain, un ciel de bambou… et de petites constructions de bois, faites de fragiles brindilles et de bâtons. Un souffle berce les feuilles. Il n ‘y a rien d’autre – comme aux premiers temps du monde. Et puis soudain… » Pour les enfants encore, il y aura J’y pense et puis ainsi qu’Incroyable! du Théâtre des Zygomars, l’histoire de Jean-Loup, un gamin curieux, une sorte de Mister Nobody qui sera à la base d’une réflexion philosophique abordable par tous et comme seul Vincent Zabus sait les écrire (Dimanche à 14h).

On notera aussi Aimée, une aventure théâtrale dans une voiture prenant trois passagers à la fois, Les images flottantes entre musée et peinture, L’abdication qui revisite l’histoire belge… Le clou sera sans nul doute donné par Vernon Subutex, une oeuvre de fusion entre la musique de Kris Dane, un humour ravageur, une cartographie sociétale, littérature et art vidéo de Xavier Istasse. Dimanche à 20h30.

Expo: 

Côté images fixes permettant pourtant de vibrer, il n’est pas dit que Découvrez-vous sera avare pour mettre en avant des artistes bien différents. La part belle sera faite à l’identité du festival , avant tout, avec les photos de Lionel Marbehant et ses étudiants d’Albert Jacquard. Avec leurs appareils, ils sont ainsi partis à la rencontre des habitants de cette terre d’accueil profondevillois et leur ont fait porter le chapeau… ou plutôt la coiffe indienne! Au nom du grand manitou!

decouvrez-vous-lionel-marbehant-indien

De la photo, il y en aura encore avec Bernard Mairesse et Olivier van Rossum. Le premier dissout la fiction dans la réalité par la vérité des expressions sur des fonds peints. Le deuxième nous conte les histoires de l’aube, emplie de tous ses possibles.

Puis, le dessin aura l’occasion de s’exprimer. Un cartooniste fou sera présent sur tout le festival pour croquer ses scènes de vie. Et puisqu’il est question de scène, Alain Roch viendra présenter l’étendue des dessins qu’il a réalisé pendant la préparation d’une pièce avortée autour de l’oeuvre de Tom Lanoye, « La Langue de ma mère ». Une mise en abyme, dans tous les sens du terme.

Enfin, Sam Laloux, le graffe de Vernon Subutex dévoilera un peu plus son art.

Performances:

Les enfants d’abord, ne poussez pas, si l’expérience unique, tout le monde trouvera sa place dans La Cabine Hip Hip Hip (à l’école communale, samedi et dimanche dès 14h), un photomaton pas comme les autres. « Une comédienne manipulatrice et une histoire visuelle. Quelques minutes de poésie. »

Pour les rêveurs, il y aura Dream Recorder (à l’Ancienne librairie dès 14h) qui vous entraînera en 1969 pour enregistrer vos espoirs, vos requêtes pour les générations futures. Le tout sera mixé, mélangé, pour finir sur un vinyle à bien conserver.

Dans la même mouvance, légèrement inspiré d’un célèbre endroit londonien, le Thinker’s Corner (dimanche dès 14h)! Interrogeant notre société avec des textes choisis entre citoyens du monde, artistes, poètes…

Auteur de L’Abdication, le Belge William Cliff, prix Goncourt de poésie en 2015, se mettra en scène et en aparté.

En salles:

Le cinéma (dans la salle des mariages) ne sera pas absent de ce week-end avec trois documentaires dialoguant autant avec notre passé que notre présent et notre avenir: Le bout de la langue (revenant sur le Wallon, samedi à 15h), La bataille de l’eau noire (samedi à 17h) et Culture en péril (ceci n’est pas un statut !) (dimanche à 16h).

Atelier:

Enfin, place de l’armistice, vous pourrez vous faire tirer le portrait dans tous les formats et par tous les appareils (argentique, sténopé…) grâce à l’Atelier 22.

L’événement est gratuit pour les moins de douze ans. Pour le reste:
Pass 1 jour à 15€ en prévente/ 20€ sur place
Pass 3 jours à 25€ en prévente/ 35€ sur place

Toutes les infos sur: www.decouvrezvous.be ou sur la page Facebook de l’événement

En plus, on a 2X2 places pour le dimanche à vous faire gagner pour cet événement. Pour les obtenir, likez et partagez cet article et dites-nous en message privé: Quel artiste jouera ses trois spectacles successivement sur le week-end? Fin du concours, le 13 octobre! Bonne chance!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s