Effroi, humour et deuxième guerre mondiale, la joyeuse déconfiture de Pascal Rabaté

Dans sa nouvelle aventure en solo, Pascal Rabaté nous emmène sur les routes de la guerre, où se croisent exode forcé et compagnie militaire, entrecoupés imparables filets de balles tirés par quelques avions allemands et intraitables. D’ici quelques heures, ce sera la débâcle, mais en attendant, on tient, on tombe, on meurt, on erre ou on attend encore un peu. On rit aussi, ironiquement ou de bon coeur.

La déconfiture - Tome 1 - Rabaté - tracts

Résumé de l’éditeur: Juin 1940. La débâcle de l’armée française et l’exode pour des millions de civils. Les repères quotidiens ont éclaté. C’est le grand chaos. À travers le destin d’un simple bidasse, Pascal Rabaté raconte cet été de désordres et de bouleversements extraordinaires.

La déconfiture - Tome 1 - Rabaté - exil

Une guerre en retard et pourtant le cauchemar ne fait que commencer. On entre dans cette première partie de La déconfiture comme si on avait raté le début du film. Les avions ennemis s’en vont déjà, l’action est passée et on compte les blessés. Dans les fossés de la route, les vivants se relèvent et les défunts jettent un froid et l’effroi. La mort vient de faire cartons sur peau d’homme et ce régiment de l’armée française se pince pour sortir de ce cauchemar qui se révèle être le quotidien de cette seconde guerre mondiale naissante.

La déconfiture - Tome 1 - Rabaté - trou

D’ailleurs, le cratère au milieu de la route est bien réel et très vite, on délègue à Videgrain le soin d’avertir les suivants et d’attendre la Croix Rouge. Le temps passe, la caravane aussi, et tant qu’à faire les militaires railleurs. « T’as eu une promotion? » « Ouais, panneau indicateur ». C’est caustique, il fait soleil, la Croix Rouge viendra bien assez tard. Et de toute façon Videgrain peut compter sur sa moto. Sauf que… Trop présomptueux sur les hasards d’un destin joueur et moqueur, il est loin de s’imaginer qu’il va lui falloir plus de temps que prévu pour rallier son régiment. Heureusement, le chemin n’est pas semé que d’embûches mais aussi de bonnes rencontres.

La déconfiture - Tome 1 - Rabaté - croix rouge

Véritable récit de route, ce premier acte du drame tragi-comique et -ironique de Rabaté fait une nouvelle fois (souvenez-vous Vive la marée) la part belle aux personnages. Le temps de deux cases ou beaucoup plus, le petit peuple de l’errance se lève et se raconte. Des croque-morts improvisés aux soldats en perdition, des exilés apeurés aux ombres de la nuit, sans parler des vaches toutes perturbées. Mélangeant les genres, Rabaté se fait grand-mère pour composer sa déconfiture avec les fruits de l’excellence. Ça se lit vite et bien. Et l’envie nous prend de se dire que Rabaté, c’est comme la (dé)confiture, plus on l’étale, plus on a envie d’en reprendre et plus on l’adore. Et nous voilà bien intrigués de voir ce que nous réservera le deuxième acte!

La déconfiture - Tome 1 - Rabaté - exil 2

La déconfiture - Tome 1 - Rabaté - CouvertureTitre: La déconfiture

Tome: Première partie

Scénario et dessin: Pascal Rabaté

Genre: Guerre, Road-trip, Humour

Éditeur: Futuropolis

Nbre de pages: 96

Prix: 19€

Date de sortie: le 25/08/2016

Extraits: 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s