Ghostbusters nouvelle mouture: Esprit es-tu là? Plus que dans bien des remakes!

Rebooter un film est monnaie courante de nos jours… Récemment, « Point Break » en a encore fait (tristement) les frais, alors que « Spider-Man » passera pour la troisième fois (!) par ce stade (pour Disney/Marvel), et que « La Momie » subira aussi le même sort (avec Tom Cruise dans le rôle-titre)… Malheureusement, ces reboots n’ont pas beaucoup d’intérêt, et certains sont même de qualité assez médiocre par rapport à l’original. Et voilà maintenant quelques années que l’idée de relancer la franchise (à très grand succès) « S.O.S. Fantômes » trottaient aussi dans la tête du réalisateur des deux précédents épisodes (Ivan Reitman), et des producteurs. Mais nombreux étaient déjà les détracteurs à se positionner contre un tel projet. Encore plus depuis la disparition d’Harold Ramis, condamnant une bonne fois pour toute tout retour du quatuor initial. Mais impossible n’est pas fantôme et c’était sans compter Sony Pictures et le réalisateur Paul Feig (soutenu par l’équipe originale), qui ont osé passer le cap. Grand bien leur prit, finalement.

Sos Fantomes - Ghostbusters - Affiche 5

Aux commandes, on retrouve donc Paul Feig, grand dandy américain et acteur à ses vieilles heures, à qui l’on doit actuellement ce que l’on fait de mieux dans la comédie américaine, c’est-à-dire de l’humour sophistiqué, aux dialogues emballés, et emmené par… des femmes! Ainsi, ses trois derniers films « Mes Meilleures Amies », « Les Flingeuses » et « Spy » ont tous trois atteint des sommets lors de leur sortie. Il n’est donc pas étonnant de découvrir que le casting à l’origine 100% masculin des chasseurs de fantômes a été remplacé par des femmes! Quelle bonne idée!

Sos Fantomes - Ghostbusters - 1984

Car dans ce reboot, Paul Feig a surtout voulu transposer l’esprit des premiers films, plutôt que l’intrigue (il ne s’agit pas totalement de la même histoire). Il a ainsi préféré créer de nouveaux personnages donnant ainsi, pour l’occasion, des rôles à quelques pionnières du Saturday Night Live (une émission hebdomadaire de sketchs depuis 1975 aux USA). Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos fantômes puisque Melissa McCarthy et Kristen Wiig (des habituées du réalisateur), ainsi que Leslie Jones et Kate McKinnon incarnent les quatre nouvelles traqueuses d’ectoplasmes. Et m’est avis que ce « S.O.S. Fantômes » nouvelle formule met une bonne pâtée à la première version au niveau des libertés larges laissée aux actrices par le réalisateur. On constate donc que celles-ci ont mis leur talent de service, et se sont amusées, notamment à travers des dialogues plutôt rigolos (bon, parfois lourds, c’est vrai), et des répliques hilarantes. Les nouveaux personnages n’ont rien à envier aux anciens, puisqu’il ne s’agit pas de copies.

Sos Fantomes - Ghostbusters - 2016 - Melissa McCarthy

Mais ce n’est pas tout, puisque souvenez-vous que dans le premier film sorti en 1984, le rôle du réceptionniste de « Ghostbusters » était incarné par une femme, maintenant remplacée par… un homme! En l’occurrence, il s’agit ici de Chris « Thor » Hemsworth.

Sos Fantomes - Ghostbusters - chris hemsworth

Et cerise surprise sur le gâteau, l’acteur assure en benêt (mais néanmoins dragueur) de service, ne retenant que le dernier mot de chaque phrase qu’il vient d’entendre. Un rôle de comique étonnant, qui lui va plutôt bien et osant aussi se moquer de son image. D’ailleurs, Kevin, son personnage, ressemble étrangement au réalisateur, étant plus jeune (merci à ses lunettes, très particulières). « S.O.S. Fantômes » est donc une excellente comédie, pour laquelle on ressent tout le travail effectué pour en arriver à ce résultat.

Mais cette nouvelle version rend évidemment hommage au classique, conservant ainsi son esprit. On y retrouve (côté fantômes) les célèbres « Bouffe-Tout » et « Bibendum Chamallow », mais aussi un nombre foisonnant d’ectoplasmes ionisés crachant du slim à profusion (mais si, cette substance gélatineuse toute verte), sans oublier le fameux repère/hangar (ou pas) de l’équipe, la Cadillac Miller Meteo version 2016 (toujours à l’effigie de l’équipe « Ghostbusters »), le logo (s’invitant brillamment dans une scène), mais encore les fusils à protons, etc.

GHOSTBUSTERSMais l’une des autres bonnes idées de cette relecture est l’incursion de petits caméos sans prétention des anciens acteurs (dans des rôles différents), tels que Bill Murray, Sigourney Weaver, Dan Akroyd, Ernie Hudson, Annie Potts ou encore le réalisateur Ivan Reitman, apparaissant en arrière-plan en fin de film dans un écran de télé (merci Internet). Voilà qui est tout bien sympathique, et qui reflète assez bien l’idée générale du film.

Qui dit nouvelle version, dit aussi moyens conséquents. Et il faut dire que les producteurs n’ont pas lésiné sur ceux-ci, puisque le film s’est vu octroyer un budget de 150 millions de dollars… Étaient-ils donc aussi sûr de leur coup (coût)? Toujours est-il que visuellement, il n’y a pas photo. Les couleurs y sont flamboyantes et les différents spectres en tous genres (du fantôme humain, à l’inhumain, en passant par des ballons hantés) sont parfois monstrueux. Rajoutons à cela des ralentis stylisés, ou encore une 3D parfaitement utilisée (surtout pour les fantômes et les fusils à protons). Mais cela n’est rien quant à l’explosion visuelle lors de la grande baston générale new-yorkaise (où les acteurs ont dû jouer pas mal devant un écran vert)!

Sos Fantomes - Ghostbusters - Kate McKinnon

C’est vrai, à trop vouloir en faire, par moments, cette relecture ne passe pas à côté de défauts de conception. Tout d’abord, le film commence très mal, avec une scène pré-générique censée « effrayer », mais superficielle à souhait. Le récit, lui, accuse quelques moments assez mous (mais très vite oubliés par une bonne réplique). On peut aussi s’interroger sur l’essence même d’un tel projet, qui ne restera pourtant qu’un divertissement de plus (quoi que dans cette question il faudrait tenir compte d’un problème plus général à Hollywood). Ensuite, le film s’est vu agrémenter d’une bande-originale, sur laquelle on peut retrouver le très accrocheur titre « Girls Talk Boys » du groupe 5 Seconds To Summer, mais aussi ZAYN, G-Easy, Mark Ronson, etc. Or, pratiquement aucune de ces chansons n’est entendue dans le film, ce qui déçoit, et ne cache pas un gain d’argent facile. Car de cette bande-son, il n’y en a que pour le « Ghostbusters » de Ray Parker Jr. original (lui aussi toujours bien là).

Dans l’ensemble, grâce une équipe du tonnerre et des moyens impressionnants, ce reboot se démarque des autres en réinventant ses personnages, tout en remastérisant les effets spéciaux et le contenu. Et enfin, en se fidélisant à l’univers par ses nombreux clins d’œil. « S.O.S Fantômes » est un divertissement estival garanti 100% assumé, à prendre tel quel, et non à maudire, ou à polémiquer. Dommage d’ailleurs qu’il soit si mal compris par des gens qui ne l’ont sans doute pas vu.

Un commentaire

  1. L’ayant vu, j’ai trouvé que c’était un beau gros navet… On était à peine 30 dans la salle à 20h le jour de sa sortie !… Ce qui est marrant, c’est que j’ai adoré la scène d’ouverture et je me suis dit Cool, nous voilà 30 ans en arrière (nostalgie quand tu nous tiens !)… Hélas, je trouve qu’après le générique, ça retombe et le scénario devient creux et vide !… J’ai adoré certains clin d’oeil, Bill Murray a des scènes plus importantes que ses anciens collègues !… ça m’a fait plaisir de revoir Annie Potts (Jeannine Melnitz, l’ancienne secrétaire des ghostbusters)… Mais, l’histoire est vide. Les deux anciens films était plus intéressants avec une bonne histoire solide. Là, on y croit pas une seconde !
    Bref, j’attendais beaucoup de ce reboot et j’ai eu très peu !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s