Esperanzah 2016: plongée dans l’ambiance du premier jour

Vendredi 5 août.

L’événement que les afficionados de la world music attendent depuis un an ouvre ses portes.

Le village de Floreffe, comme chaque année, explose toutes les statistiques: du nombre d’habitants – avec les campeurs -, de visiteurs, de voitures dans les rues, de dreadlocks sur les trottoirs,…

Ils sont venus, ils sont tous là: les ados pour qui vacance rime avec festival(s) comme les fans de la première heure – 15ème édition cette année -, les nostalgiques du Temps des cerises ou les habitants de Floreffe qui découvrent pour un tarif préférentiel l’intérieur d’un événement dont ils ne connaissent pour beaucoup que les aspects extérieurs.

Avant d’entrer dans l’abbaye, un changement notable: une présence plus massive, visible, des forces de police et un dispositif en béton permettant de garantir que la rue sera bien réservée aux piétons.

Dans la longue file – fouille oblige -, le sujet fait débat: certains en rient, d’autres s’en émeuvent mais dans l’ensemble, tout le monde semble rassuré par ce dispositif.

Une fois les grilles passées, il est déjà 18h: trop tard pour profiter sereinement du concert de Fùgù Mango: montons Côté Jardin pour la légende du reggae Lee Scratch Perry. Mais il reste 45 minutes de libre: l’occasion de manger un fish & chips au Comptoir des Saveurs. Effet du Brexit? L’Angleterre ayant quitté l’Europe, manger le typique plat britannique a aujourd’hui une touche d’exotisme :-).

Lee Scratch Perry, DeLuxe, Emir Kusturica et sa joyeuse bande et bien d’autres mettent tout le monde d’accord: la 15ème édition du Festival démarre sur les chapeaux de roue… et le reste du programme est à l’avenant: Manu Chao, Big Flo & Oli, Odeznne, Patti Smith, St Germain notamment monteront sur scène ce samedi et ce dimanche, sans oublier les nombreuses activités extra-musicales, débats, animations de rue, projections de cinéma,…

Découvrez le programme complet sur www.esperanzah.be

Branchés Culture vous en reparlera!

Compte-rendu et photos : B. Demazy

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.