Du pain, du vin des jeux et… Pikachu: Pokémon Go! détourné sous toutes les coutures

Dans la série «jamais contents», après la prise de pouvoir des Pokémon sur vos smartphones (et sur la vie réelle), les fans d’Harry Potter se sentent floués. Ils veulent un «Harry Potter Go». Ils ne sont pas les seuls.

Il fallait bien s’y attendre. Et si Pokémon Go! n’était qu’un début et que bientôt toute une série de variantes émergeaient pour le plus grand bonheur des gamers? L’idée n’est pas sotte et déjà des fans qui n’en ont rien à cirer des pokéballs mais sont attachés à d’autres héros rêvent de les voir eux aussi intégrer un jeu façon «go!».

Car si Pokémon GO est devenu une religion pour certains, d’autres attendent leur heure. Et en première ligne, on trouve désormais les fans d’Harry Potter (drôle de constater que le petit sorcier est apparu dans nos contrées à peu près au même moment que les Pokémon). Un hashtag a été créé (#WeNeedHarryPotterGo, nous avons besoin d’Harry Potter Go!), comme si leur vie en dépendait, ainsi qu’une pétition (9 441 signataires jusqu’ici). Elle est l’œuvre d’un immense fan d’Harry Potter, Ashtyn Hannon.

Oui mais bon, quel serait le principe de cette variante du jeu de réalité virtuelle? Parce que si Pokémon Go! a l’avantage d’être un jeu de collection de créatures et de capture, l’univers d’Harry Potter se révèle plutôt limité dans ce genre. Sauf que le nouvel opus cinématographique d’Harry Potter se concentrera sur les animaux fantastiques et risque donc de proposer un bel étendard de nouvelles créatures mystiques: «les hippogriffes, les dragons, les gobelins ou les Acromentules», explique Ashtyn.

Puis, les fans ne manquent pas d’idées. Ainsi, si vous pouviez troquer vos «pokéballs» contre une baguette magique, vous ne seriez pas déçus, nous disent-ils. Au menu, il y aurait aussi la quête des horcruxes (vous savez ces reliques dans lesquelles le grand méchant Voldemort a dispersé des morceaux de son âme immortelle), leur destruction, différentes épreuves etc.

Bref, c’est bien beau tout ça, en espérant quand même qu’ils ne poussent pas le vice jusqu’à introduire le Quidditch. Parce que depuis Icare, les hommes qui volent, ça n’a que moyennement fonctionné.

De joyeux détournements

En attendant, les trublions du net se sont emparés de Pokémon Go! pour en faire de joyeux détournements.

Comme cette vidéo qui raconte comment Pokémon GO! a détourné les héros de films de leur quête initiale:

Ou cette version trash de Mario Kart (notez que Pokémon Go est déjà responsable de son lot d’accidents)

Au rayon coquin, certains ont également saisi l’opportunité avec Pokémon Butt (soit une version « joli fessier », un peu porno)…

… ou plus « soft », PokémonDates pour faire de belles rencontres (ben oui profitons-en tant que le jeu en est à sa phase associative et que des amitiés se lient autour du jeu!. Bon ça fera 20$ la rencontre, quand même. Perdent pas le nord, eux.

Et ceux (celles surtout) qui font corps à corps avec Pokémon GO ne sont pas oubliés.

Un zoo surfe aussi sur la vague en travestissant les fiches signalétiques de ses animaux à la sauce Pokémon.

Sans compter les vidéos parodiques qui pullulent sur le net:

Et pour agrémenter tout ça, un plateau repas?

Un peu de vin là-dessus? Voilà Chardonnay Go!

Et surtout, si vous prenez la route, n’oubliez pas!

Oui oui, même en Belgique, en témoigne ce message de bpost!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s