Le visage de Satan, un jeu de piste sanglant

Gino est détective privé et possède un cabinet à Paris. Alors qu’il tente tant bien que mal de se débarrasser de son addiction à l’alcool il voit débarquer dans son bureau une jeune femme qui le charge d’enquêter sur le décès suspect de son mari. Non loin de là, dans la capitale française, la police découvre le corps empalé d’un homme sur l’une des grilles de l’église Saint-Jean de Montmartre. A ses pieds un autre corps allongé sur un pentagramme. Une mise en scène macabre qui fait irrémédiablement penser à un meurtre aux relents sataniques. Ce pentagramme Gino l’a vu à la morgue, il en est certain, tatoué sur le corps du mari de sa nouvelle cliente.

Allergique aux scènes gores passe ton chemin tant la description des meurtres est parfois à la limite du soutenable mais malgré cette réserve destinée en particulier aux âmes les plus sensibles il faut bien reconnaître que ce roman tient parfaitement la route et n’a rien à envier aux bouquins de Maxime Chattam auxquels il fait parfois penser.

A noter que  » Le visage de Satan  » est le second livre de Florent Marotta et qu’il peut se lire indépendamment du premier dans lequel on trouvait déjà le personnage de Gino le privé au passé trouble.

Un livre prenant et bien écrit certes mais à ne pas mettre en toutes les mains.

unnamed
Florent Marotta

bm_167510_aj_m_1366

Titre  : Le visage de Satan

Auteur : Florent Marotta

Genre : Thriller

Editeur : Editions Taurnada

Nbr de pages : 384 pages

Date de sortie : 7 décembre 2015

Prix : 10,79 €

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s