Drague et bons moments, Tintin découvre les femmes et leur charme en peinture

Il y a quelque mois, Frank Pé (Broussaille, le prochain Spirou par…) nous confiait voir Tintin comme « un personnage mort parce qu’il n’a que les albums existants et rien de la vraie vie ne vient le réveiller, sinon les nostalgies. Et la nostalgie, ce n’est pas la vraie vie. La vraie vie, c’est le présent, pas le passé. Le passé est formidable, mais ce sont des coffres dans une banque. Et un personnage doit se gorger du présent avec tous les problèmes qui y sont assortis. » On ne peut pas lui donner tort, et si le gamin à la houppette continue de faire recette, il n’y a pas de doute, malgré sa grande popularité et l’amitié du Capitaine Haddock, Tintin reste l’un des plus vieux garçons de la bd.

Il n’a plus évolué d’un poil depuis l’Alph-art en 1986. Heureusement, on peut toujours compter sur les artistes (malgré le joug que tente d’imposer Moulinsart) pour laisser parler leur créativité et redonner vie à ce personnage emblématique de la BD À tel point qu’un peintre français, Xavier Marabout, a voulu lui donner un coup de pouce en matière de drague, comme l’a repéré le journal L’Avenir.

Sur la Lune ou dans des bars conviviaux et propices aux rencontres, le peintre français Xavier Marabout s’est mis en tête d’imaginer les coulisses des albums du célèbre reporter à la houppette. Ainsi, le peintre breton, sous influence d’Hopper, a décidé de donner au fiston d’Hergé une compagnie féminine.

Bière à la main, tatouage sur l’avant-bras, voilà le héros au pull bleu plus décontracté que face à Rastapopoulos et en proie aux charmes féminins. Et notamment, entre quelques inconnues qui n’ont pas froid aux yeux, d’une autre héroïne de BD, Yoko Tsuno. Des pin-up, bien plus affriolantes que la Castafiore ou qu’Irma, qui mettent d’ailleurs l’aventurier dans tous ses états et même… torse-nu! Un fantasme réalisé que certains tintinophiles désespéraient de voir un jour réalisé.

Gentiment nostalgiques, ces tableaux nous baladent aussi dans des paysages datés, évoquant le rêve américain et ses beaux bolides. Comme si lassé de ne plus vivre d’histoires, Tintin s’était enfin décidé à prendre du bon temps, sans laisser sur le carreau pour autant les Dupondt, Tournesol et le Capitaine Haddock. Une belle révision audacieuse mais aussi respectueuse de ce bientôt octogénaire encore bien sémillant.

Xavier Marabout, qui se définit comme un artiste pop, n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il avait déjà réussi à emmener les personnages de Tex Avery, des Looney Tunes et bien d’autres dans des tableaux et photos célèbres. On trouve ça génial!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s