Mouette, pingouins et ballerines; quand le Web corrige le tir des footballeurs italiens

Regarder un match de foot, et encore plus un match tel qu’Allemagne-Italie, c’est s’assurer un bon moment à l’écran mais également à l’issue de la confrontation. Et quand toute la culture web se met à l’oeuvre, ça donne quelques pépites. La preuve avec un trio magique: Jérôme Boateng, Simone Zaza et le coach Antonio Conté. Des barres de rire.

Boateng, danseur étoile!

Il y avait fort peu de chances pour que les as du détournement et du montage n’utilisent pas cette image, sans doute la plus ridicule du match Allemagne-Italie. Et de fait, les Twittos ne s’en sont pas privés.

Coup de coin, Boateng qui lève les mains de manière incompréhensible et le ballon qui vient glisser sur toute la longueur du bras du joueur allemand. Pas de doute, cette image furtive sera parmi les plus insolites (et ridicules?) de cet Euro 2016.

D’autant que le risque était inconsidéré et qu’un penalty plus tard, l’Italie revenait à la hauteur de la Mannschaft. Et Jérôme Boateng de s’en mordre les doigts, même si au final tout s’est réglé lors d’une série d’autres penaltys entrée dans l’histoire. L’honneur était sauf pour le joueur du Bayern.

Mais le déshonneur aussi parce que dès l’instant où il a fait cette terrible erreur, les internautes s’en sont donné à cœur joie! Avec de multiples détournements à la clé. En mode Libéré Délivrééééééé.

 

 

 

 

Zaza et la danse de la banquise

En toute fin de match Allemagne-Italie, le footballeur Simone Zaza s’est plus illustré dans la préparation de son penalty que dans la réussite de celui-ci. Et ce dimanche matin, le web s’en moque joyeusement.

Footballeur héroïque, l’Italien n’a laissé personne insensible lors de la préparation de son penalty (raté en plus).

Et les internautes ont très vite voulu corriger le tir. Ça donne notamment cette vidéo drôle montée par la Page Facebook Games of Trolls, où des mouettes et une glace à la vanille s’invite pour encourager (ou mieux décourager?) Simone.

 

 

Conté partiro, la détresse du coach italien, seul au monde

Bon, fini de rire (quoique), l’heure est grave les amis! Et la vidéo décalée de Sporza (le nom consacré aux programmes sportifs sur la chaîne VRT) sur un air d’Andrea Boccelli de circonstances, est là pour nous le rappeler et prête à sourire tout en rendant hommage à ce démon totalement acquis à son art footballistique: Antonio Conté en personne. Le cadrage est totalement centré sur le coach (ce qui donne l’impression qu’il est seul capitaine sur un océan désert), on le voit gesticuler, courir partout, s’égosiller. Et parfois dans ses yeux, toute la détresse du monde. En pure perte, au vu du résultat du quart de finale face à l’Allemagne.

On ne s’en lasse pas, mais peut-être vous l’a-t-on déjà dit!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s