Heureux qui comme Corentin revient d’un long sommeil, le tour de force de Christophe Simon

Après les 62 ans de Martine, les 70 ans de Lucky Luke, les 60 ans de Choc ou les 30 ans de Cédric, le temps du gâteau et des souvenirs nostalgiques (mais aussi allant de l’avant) n’est pas révolu. Cette fois, c’est un petit bonhomme breton qu’on avait un peu perdu de vue, un de ces outsiders de la BD franco-belge sans doute pénalisé par une série ne comptant que peu d’albums (rassurons-nous, ils sont à peu de choses près tous devenus cultes), qui fête également ses 70 ans. Son nom va vous ramener un flot de belles émotions de lecture, puisqu’il s’agit de Corentin Feldoë, le petit aventurier globe-trotter créé par Paul Cuvelier. Et bonne nouvelle, pour fêter dignement cela, Le Lombard redonne vie à la série par l’intermédiaire de l’héritier spirituel Christophe Simon en compagnie de Jean Van Hamme et Alexandre Carpentier. Corentin n’a pas changé et le voilà mis en danger à cause du vol des Trois perles de Sa-Skya. 

(c) Christophe Simon
(c) Christophe Simon

Résumé de l’éditeur: Accusé à tort du vol de trois perles d’une valeur inestimable, Corentin est menacé de bannissement par le Maharadjah de Sompur. Il ne pourra compter que sur l’aide de ses derniers amis – Kim, Moloch et Belzebuth – pour sauver son honneur et démasquer le vrai coupable.

(c) Le Lombard - Christophe Simon/Van Hamme/Carpentier
(c) Le Lombard – Christophe Simon/Van Hamme/Carpentier
Les plus vieux d’entre nous en gardent des souvenirs émus, les plus jeunes n’ont dès maintenant plus le droit de ne pas le connaître. Hé oui, Corentin revient, comme si rien ne s’était passé depuis 1974, date de son dernier album de bd. Il porte toujours l’insouciance dans son regarde et un sens de l’amitié et du dévouement pour lequel on ne trouve plus d’égal aujourd’hui. Corentin, pour vous rafraîchir la mémoire, c’est un personnage emblématique du journal Tintin créé par ce formidable conteur de Paul Cuvelier avant de bénéficier un peu plus tard de l’expertise de Jacques Van Melkebeke. Et si un débat (un peu stérile) fait rage actuellement parce que Le Lombard aurait oublié de créditer l’autre grand Jacques (qui était à la fois peintre, journaliste, écrivain, et scénariste) aux-côtés de Cuvelier pour la création de ce personnage. On mettra fin à cette parenthèse en remontant le temps et en rappelant que Corentin est né du seul fait de Paul Cuvelier et de ses frères. Car, c’est ce qui nous importe, selon les explications très avisées et érudites de Christophe Simon, Corentin a fait ses premiers pas dans un livre de contes illustrés par Paul Cuvelier et réservé à l’usage familial de la fratrie.
(c) Le Lombard - Christophe Simon/Van Hamme/Carpentier
(c) Le Lombard – Christophe Simon/Van Hamme/Carpentier
Si bien lui en a pris d’en faire une BD grand public et marchant sur les traces d’Alix, la dimension du conte à cheval entre modernité et hier, le XVIIIème siècle, n’a pas vraiment quitté le petit Breton. Et Les trois perles de Sa-Skya souligne le retour en force de cette dimension un peu irréelle. Comme si Paul Cuvelier avait chargé Christophe Simon de la mission délicate du « Faites-nous (encore) rêvé ».
(c) Christophe Simon
(c) Christophe Simon
Et dès les premières pages, c’est bien ce qu’il se passe, Christophe Simon l’a pris au mot l’autre Oncle Paul sans dénaturer son intrépide heureux. Ici, pas question de refonte comme on a pu le voir dernièrement avec le Bob Morane de Brunschwig, Ducoudray et Armand, Corentin renaît comme il a été, dans un classicisme de toutes beauté et splendeur. Il faut y regarder de plus près pour voir que c’est bien Simon qui dessine et non Cuvelier. Le mimétisme est total, l’esprit y est et pourtant ce Corentin-là est peut-être l’ouvrage le plus personnel de l’auteur andennais. Cet univers, il l’a tant parcouru, vécu au travers des cases et des planches de Paul Cuvelier, que Christophe Simon semble y surnager comme un poisson dans l’eau. Et si l’univers n’a plus de secret pour le quadra, Christophe Simon perpétue son mystère, son audace et sa magie réaliste.
(c) Le Lombard - Christophe Simon/Van Hamme/Carpentier
(c) Le Lombard – Christophe Simon/Van Hamme/Carpentier
Ainsi Corentin n’a pas perdu de vue ses vieux compagnons de route, Kim, Moloch le tigre et Belzébuth le gorille, et refait surface (après avoir visité le Royaume des eaux noires, il y a 42 ans) dans l’Inde du Maharadjah de Sompur. Les lecteurs les plus assidus connaissent l’histoire des Trois Perles de Sa-Skya, puisqu’elle fut déjà éditée comme nouvelle. Christophe Simon a eu la bénédiction de Van Hamme pour l’adapter à sa guise et il y réussit plus que bien. Dans ce presque huis-clos au cœur du palais du Maharadjah, Christophe Simon réussit à enchanter et à tenir le lecteur en haleine, de rebondissement en rebondissement, et sous tension (Corentin est quand même dans de sales draps!). Le tout rehaussé par quelques illustrations en pleine page brillamment exécutées.
(c) Christophe Simon
(c) Christophe Simon
Le compagnon de Christophe Simon, Alexandre Carpentier signe des couleurs remarquables qui n’ont quasiment plus cours aujourd’hui dans la bande dessinée actuelle mais nous renvoient aux fantastiques ambiances qui envoûtaient les BD’s de la grande époque. Il y a chez le duo Simon-Carpentier une précision à toute épreuve et un amour de Corentin qui n’a d’égal que leur passion. À tel point que ce Corentin-là, s’il a dormi pendant plus de quarante ans nous revient frais et avec la vigueur des jeunes années, prêt (on l’espère) pour d’autres aventures car tout n’a pas été dit sur ce fantastique héros aux boucles blondes. Car ce premier tome relève du prodige.
En bonus, une interview que j’avais réalisée il y a quelques mois quand l’album était presque terminé (aussi ici):
Corentin - Les trois perles de Sa-Sky - Cuvelier Van Hamme - Simon - Carpentier - Interview
Corentin - Les trois perles de Sa-Skya - Cuvelier Van Hamme - Simon - Carpentier - Couverture
Série: Corentin
D’après le personnage créé par Paul Cuvelier
Scénario: Jean Van Hamme
Dessin: Christophe Simon
Couleurs: Alexandre Carpentier
Genre: Aventure, Mystère, Drame
Éditeur: Le Lombard
Nbre de pages: 48 (+ dossier de 8 pages)
Prix: 14,99€
Date de sortie: le 17/06/2016
Extraits:

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s