Queen + Adam Lambert, le phénix crache toujours le feu des dieux

C’est une excitation palpable qui plane dans la voiture alors que nous roulons (avec le frérot) en direction de Bruxelles ce mercredi 15 juin. Cette fois, nous n’allons pas voir un concert comme les autres, c’est un concert d’anthologie auquel nous allons assister, et pas n’importe lequel puisque c’est Queen, accompagné d’Adam Lambert qui se produira sur la scène du Palais 12 ce soir. En effet, après un concert annulé il y a plus d’un an pour cause de maladie, le groupe revient pour le plus grand plaisir des fans venus en nombre pour l’occasion. Et, en fervents admirateurs de ce groupe de légende, nous sommes évidemment de la partie !

Queen + Adam Lambert @palais12 (1)

19h50, si nous sommes déjà entrés depuis un bon moment dans la salle du Palais 12, le public commence à se presser à l’intérieur, remplissant la fosse et les gradins. Face à nous, sur l’énorme scène, une immense rideau estampillé du célèbre logo du groupe ondoie au son d’une intro mystique qui ne cesse de s’éterniser, tentant peut-être de nous hypnotiser avant l’heure. 20h05, toujours pas de Queen, le public s’impatiente, frappant des pieds et des mains pour attirer le groupe sur scène. Et, finalement, les lampes s’éteignent doucement tandis que des percussions violentes embrasent le public, les écrans s’allument et une vidéo est lancée ; on y voit Brian May, Roger Taylor ainsi qu’Adam Lambert avancer face caméra dans les backstages.

Des voix grésillent dans les hauts-parleurs, l’intro de One Vision nous enveloppe pour commencer ce concert qui s’annonce déjà épique. La musique se fait de plus en plus pressante et enfin une guitare rugit, celle de Brian May bien sûr qui apparaît sur le côté de la scène, de l’autre côté, c’est le jeune chanteur américain qui apparaît. À peine le rideau envolé, la folie a déjà gagné le public. Les autres musiciens se dévoilent ; Roger Taylor à la batterie bien sûr, Rufus Tuger Taylor, son fils, jouant sur une batterie additionnelle, Neil Fairclough à la basse et Spike Edney aux claviers.

Queen + Adam Lambert @palais12 (5)

One man, one goal. One mission. One heart, one soul. Just one solution. La voix d’Adam résonne alors, ce n’est pas celle de Mercury, mais la passion qui se dégage de cet homme-là, nous emporte, nous faisant tout oublier. Cette auguste messe du rock peut commencer, dignement ! Cette entrée en matière à peine commencée, voilà qu’un second morceau est enchaîné, Hammer to fall porté par la magnifique ligne de guitare de Brian May, ce que nous vivons est unique et partout autour de nous, les fans de tous âges sont déjà conquis. L’heure est déjà au bilan, il n’y a pas à dire, cet Adam Lambert-là est une sacrée bête de scène, et vocalement parlant, il livre une performance parfaite en tout point. Très théâtral, Adam Lambert poursuit avec un Stone Cold Crazy déchaîné. Brian May semble enchanté, il balance ses riffs de guitare comme des claques à un public en folie.

Queen + Adam Lambert @palais12 (10)

Oh you gonna take me home tonight… Le public chante, des milliers de bras tendus vers le ciel, des centaines de voix se mêlant à celle d’Adam Lambert. Le public n’est pas là pour faire de la figuration ce soir, il fait partie du show alors qu’il apparaît de temps en temps sur les écrans géants, filmés par les caméras embarquées de Brian May.

Après 20 minutes de musique endiablée, Adam Lambert s’avance, aux anges, sur le devant de la scène s’apprêtant à prendre la parole, humblement : « I want to thank you all night for accepting me and allowing me to get on stage and sing the music of Queen to you, with those rock’n roll legends ! Its a dream… Now I gotta tell you something that we all are thinking, there is only one, there were only ever been one Freddie Mercury ! And I also want to apologize for those who had tickets for our show last year. I’m sorry, but I was fucking sick ! I would never be able to stand on stage with those shoes! » (Je voudrais tous vous remercier de m’accepter ce soir et de me donner l’autorisation de vous chanter la musique de Queen avec ces légendes du rock ! Maintenant, je dois vous dire quelque chose que nous pensons tous, il n’y a qu’un, il n’y aura jamais eu qu’un seul Freddie Mercury ! Je veux aussi m’excuser auprès de tous ceux qui avaient déjà des tickets pour notre show de l’année dernière, mais j’étais très malade et je n’aurais jamais été capable de me tenir sur scène avec ces chaussures ! )

Queen + Adam Lambert @palais12 (23)

Le show se poursuit avec Killer Queen et I want to break free ! L’émotion est palpable dans le public en phase avec ces chansons de légende… Nous avons ensuite droit à la divine Somebody to Love et juste après, l’adrénaline retombe. Brian May s’installe sur un tabouret, une guitare acoustique à la main, il entonne Love of my Life, accompagné par son public. Cette version est magnifique, vibrante d’émotion, à cet instant, il n’y a plus que Queen, la légende, sans Adam Lambert cette fois, alors que l’ombre du grand Freddie Mercury semble nous envelopper doucement. C’est alors que Roger Taylor réapparaît, une batterie est installée sur l’avant-scène et une battle de batterie sans pité peut alors commencer, opposant un père et son fils ! Le show se poursuit alors sur les chapeaux de roues avec Under Pressure, que Roger Taylor ne manque pas de dédier à David Bowie. Pour l’occasion, c’est le batteur lui-même qui chante, en duo avec Adam Lambert. Les classiques commencent à s’enchaîner, Crazy Little Things Called Love, Don’t Stop Me Now, Another One Bites The Dust et I Want It All.

Queen + Adam Lambert @palais12 (114)

Ce concert est une véritable montagne russe émotionnelle, et après cette solide montée en puissance, le calme revient peu à peu et Adam Lambert nous offre alors un moment suspendu, hors du temps. Enveloppé dans ces sublimes rayons lumineux, il entonne Who Wants To Live Forever. Une nouvelle fois, l’exécution est parfaite et l’artiste prouve qu’il mérite sa place sur cette scène avec ses mentors de légendes. Pour lui c’est un rêve qui se réalise, mais nous aussi nous sommes en train de vivre pleinement ce rêve et si ses yeux céruléens pétillent d’émotion, les nôtres aussi !

Queen + Adam Lambert @palais12 (79)

Ce moment d’intense partage se poursuit avec un inoubliable solo de guitare offert par l’astrophysicien Brian May qui se retrouve dans les airs à plusieurs mètres au-dessus de la scène. Derrière lui, des étoiles dansent sur l’écran géant dans un ciel rosé, le tableau est magnifique. Mais, malheureusement, le concert touche à sa fin et le public explose lorsque Adam Lambert prononce les mots magiques… Mama, just killed a man. Bohemian Rhapsodyla chanson tant attendue rend l’ambiance encore plus électrique dans la salle et à notre grande surprise, la voix incomparable et inégalable de Freddie Mercury se met à résonner, comme s’il était là, avec nous, alors que sur l’écran géant sont diffusées les images d’un concert où il chante cette même chanson. Des frissons nous parcourent, nous nous rendons compte à quel point cette chanson est unique.

Si Radio Gaga clôt le concert, le public ne compte pas partir comme ça et le fait savoir. Le groupe revient alors que la batterie de Roger Taylor débute le fameux rythme de We Will Rock You, le public l’accompagne, rejoint par Adam Lambert portant fièrement un couronne resplendissante. Et pour définitivement clore ce show, c’est le fameux We Are The Champions qui a été choisi. Des milliers de confettis dorés tombent sur nous alors que le groupe nous salue une dernière fois avant de disparaître…

Queen + Adam Lambert @palais12 (157)

Nous quittons la salle sur un nuage, convaincu d’avoir vécu quelque chose de fort et d’unique. Ce concert restera gravé dans nos annales pour un bon bout de temps. Inoubliable ? Sans doute ! Une chose est sûre ce que Queen nous a prouvé ce soir c’est que leur légende vivait toujours et que nos cœurs vibreraient encore pour longtemps au son de leur musique cosmique !

Queen + Adam Lambert @palais12 (162)

Par Alizée Seny

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s