Les 9 derniers mois de ta vie de petit con, la paternité pop-hard

Décidément, est-ce l’arrivée du beau temps qui fait ça, le temps du bourgeonnement? Toujours est-il qu’après Le père des étoiles (les (més)aventures hilarantes et bien pensées d’un papa geek qui tente tant bien que mal de prendre le pas sur sa petite fille) de Seb Piquet, on remonte le temps encore un peu plus loin grâce à Cookie Kalkair. Réalisateur de dessin animé et concepteur américain, ce Français émigré à Montréal a touché au Neuvième Art en racontant les neuf mois de grossesse de sa femme et en les couchant sur son blog dans un esprit irrévérencieux, un peu manga mais aussi informationnel et touchant par moment. Et voilà qu’un nouvel accouchement a eu lieu, en palpable, en papier, Les 9 derniers mois de ta vie de petit con était né aux éditions Les Arènes.

Cookie Kalkair - Les 9 derniers mois de ta vie de petit con - Les Arenes - Enceinte

Résumé de l’éditeur: La grossesse vue par les yeux d’un homme. Pendant quarante-deux semaines, ce futur papa a tenu un blog BD pour illustrer le changement radical que l’arrivée de son enfant a produit sur sa vie et son quotidien. Découvertes, doutes, petits bonheurs, « Les 9 derniers mois de ta vie de petit con » raconte comment il a réussi à faire grandir en lui un papa-opérationnel.

Cookie Kalkair - Les 9 derniers mois de ta vie de petit con - Les Arenes - ecoute du ventre

Ils sont partis en avions, désespérés, ils sont revenus en cigogne, inespéré! Avoir un enfant ensemble, ce n’était pourtant pas gagné! Ce n’était pas faute d’essayer, encore et encore, trois ans durant, à coup de traitements, de seringues et d’inséminations puisque la nature ne voulait pas faire sa si belle oeuvre. Alors, Elsa et Cookie sont partis. Une pause bénéfique à travers le Monde avant d’envisager une adoption. Ce n’est pourtant pas cela que raconte la première bande dessinée de Cookie, puisque le hasard se révélait bien coquin et qu’Elsa logeait désormais un petit habitant sous le nombril. C’est à ce moment que Cookie a compris que sa vie allait changer, irrémédiablement. Comme un Pokémon, il lui fallait évoluer, passer du petit con encore gamin pour devenir un vénérable… papa.

Cookie Kalkair - Les 9 derniers mois de ta vie de petit con - Les Arenes - Avant qu'il ne soit trop tard

Retraçant semaine après semaine l’évolution de la petite graine bien plantée dans le ventre de sa femme, Cookie Kalkair raconte sa transformation, ses doutes, ses questions existentielles dans ce qui est un carnet d’une existence en pleine métamorphose. Bon, on abandonne tout de suite les phrases scientifiques et la philosophie de bac-à-sable, Cookie Kalkair n’est pas Paulo Coelho et son dessin (entre manga et pop-art, oasis de couleurs pétantes) a pris le parti de la totale décomplexion. Après tout mieux vaut faire le chemin de ce rituel du passage en riant.

Cookie Kalkair - Les 9 derniers mois de ta vie de petit con - Les Arenes - Femme enceinte

Maniant efficacement ses références de geek, son petit monde chamboulé, Cookie Kalkair livre page par page son expérience de papa débutant, tâtonnant et -il faut bien le dire- titubant (comme tous les papas, même ceux qui se prennent pour des durs-à-cuire des couches-culottes).

Cookie Kalkair - Les 9 derniers mois de ta vie de petit con - Les Arenes - contractions

Au-delà de la couche d’humour bien sentie, maniant les références de l’auteur entre Star Wars, jeux vidéos et mangas musclés (des références qui se savourent d’autant plus si on ne les connaît pas, rassurez-vous), Cookie permet mine de rien d’aborder la grossesse sans complexe tout en vulgarisant et en faisant les lieux des mille émotions par lesquels ils passent, de l’excitation à la tentative d’abandon.

Cookie Kalkair - Les 9 derniers mois de ta vie de petit con - Les Arenes - Montagne russe

Usant de métaphores toutes plus excellentes que les autres (à commencer par le mythe de la montagne… russe), l’auteur emporte l’adhésion d’autant plus qu’il parvient, au-delà de l’aventure humaine aussi haletante que passionnante, à distiller quelques données informatives, parfois surprenantes. Mais Kalkair jongle aussi avec les clichés pour mieux les expédier au loin, jurant que chaque grossesse est différente même si toutes aboutissent au bonheur (du moins, on le souhaite de tout coeur!!!).

Cookie Kalkair - Les 9 derniers mois de ta vie de petit con - Les Arenes - Grossesses toutes différentes

Et si l’on sourit beaucoup dans cet exutoire assez fou, c’est pour mieux se laisser surprendre par la tendresse et le formidable témoignage d’amour (au petit bébé et à la maman) qui se dégage dans les dernières pages, une fois extirpé de l’horreur de la salle d’accouchement. Comme dans un conte de Noël (mais en été), Cookie reste un court instant figé, pris en sandwich entre son « moi du futur » et son « moi du passé », l’image est puissante autant qu’épurée de tout détail parasite et conclut en beauté cet ouvrage célébrant aussi la naissance d’un auteur dont on attend des nouvelles assez vite!

Cookie Kalkair - Les 9 derniers mois de ta vie de petit con - Les Arenes - Recherches

Cookie Kalkair - Les 9 derniers mois de ta vie de petit con - Les Arenes - Couverture

Titre: Les 9 derniers mois de ta vie de petit con

Scénario, dessin et couleurs: Cookie Kalkair

Genre: Récit de vie(s), Humour, Chronique, Journal intime

Éditeurs: Les Arènes

Nbre de pages: 80

Prix: 15€

Date de sortie: le 11/05/2016

Blog: Les 9 derniers mois

Page Facebook: 9derniersmois

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s