Nouveau Single: Renaud est là et il a la même voix, toujours debout

C’est la surprise du chef! Réglé comme du papier à musique renaissant, Renaud vient de dévoiler le premier morceau de son nouvel album à paraître dans les prochaines semaines. Ça s’appelle Toujours Debout, et c’est plus que rassurant, ça augure du très très bon!

Toujours debout, un titre emblématique pour la chanson du retour, du come back entre les ombres. Alors que beaucoup se demandaient si oui ou non, Renaud allait pouvoir retrouver sa voix et mener ses petites guerres en chansons piquantes et corrosives, voilà qu’un extrait de son nouveau single, sur une musique sans doute de Michaël Ohayon, annonce la couleur. Et qu’est-ce qu’elle est belle! Dès les premiers mots, on a le souffle coupé. Renaud a retrouvé sa voix, son esprit tapageur et son débit fulgurant. Renaud tel le phénix annoncé!

Sur ce nouveau single, Renaud joue sur un thème pas vraiment inédit (puisque déjà présent dans Où c’est qu’j’ai mis mon flingue?) mais plus que jamais évident quand on sait le cataclysme qu’a traversé le chanteur énervant. Il s’adresse aussi directement à ses fans, il est toujours là!

Et en substance, cette nouvelle chanson dit: il ne faut pas vendre la peau du Renard, avant de l’avoir entendu chanter! Et c’est tant mieux, tintintinnnn. De bon augure pour l’album à venir et nettement rassurant après le bouleversant Ta Batterie, paru il y a quelques mois sur l’album collectif Il nous restera ça.

http://www.franceinter.fr/player/export-reecouter?content=1175727

Voici les savoureuses paroles de « Toujours Vivants » :

« Toujours vivant, rassurez-vous,
Toujours la banane, toujours debout
J’suis retapé, remis sur pieds,
Droit sur mes guibolles, ressuscité.

Tous ceux qui tombent autour de moi,
C’est l’hécatombe, c’est Guernica.
Tous ceux qui tombent, tombent à tour de bras
Et mois, je suis toujours là.

Toujours vivant, rassurez-vous,
Toujours la banane, toujours debout
Il est pas né ou mal barré,
Le crétin qui voudra m’enterrer

Je fais plus les télés, j’ai même pas internet.
Arrêtez de parler, Aux radios, aux gazettes.
Ils m’ont cru disparu, on me croit oublié.
Dites à ces trous du cul, j’continue de chanter.

Et puis, tous ces chasseurs de primes,
Paparazzis en embuscade.
Qui me dépriment et qui n’impriment
Que des ragots, que des salades.
Toutes ces rumeurs sur ma santé
On va pas en faire une affaire.
Et que celui qui n’a jamais titubé
Me jette la première bière.

Toujours vivant, rassurez-vous.
Toujours la banane, toujours debout.
Il est pas né ou mal barré
L’idiot qui voudrait me remplacer.

Je dois tout le temps faire gaffe
Derrière chaque buisson
À tous ces photographes
Qui vous prennent pour des cons
Ceux-là m’ont enterré, un peu prématuré
Dites à ces enfoirés, j’continue de chanter.

Mais je n’vous ai jamais oubliés,
Et pour ceux à qui j’ai manqué.
Vous les fidèles je reviens vous dire merci,
Vous m’avez manqué vous aussi.
Trop content de vous retrouver,
Je veux continuer nom de nom
Continuer à écrire et à chanter.
Chanter pour tous les sauvageons.

Toujours vivant, rassurez-vous,
Toujours la banane, toujours debout
Il est pas né ou mal barré,
Le crétin qui voudra m’enterrer.

Depuis quelques années, je me suis éloigné,
Je vis près des lavandes, sous les oliviers
Ils m’ont cru disparu, on me croit oublié,
Ces trous du cul peuvent continuer d’baver.
Moi sur mon p’tit chemin, j’continue d’chanter. »

 

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s