Le circuit Mandelberg, thriller génétique et implacable

Porté par le succès de L’Affaire des affaires (adapté au cinéma sous le nom de L’enquête, avec Gilles Lellouche), le journaliste d’investigation et écrivain tout-terrain (surtout ceux pentus et dangereux), Denis Robert fait un retour des plus fracassants avec Le Circuit Mandelberg. En compagnie du dessinateur Franck Biancarelli, Denis s’intéresse aux mystères du cerveau et au « jusqu’où ira la science ». Palpitant.

Le circuit Mandelberg - Denis Robert - Franck Biancarelli - tricherie

2029, c’est à la fois loin et tout proche. L’ère est à l’individualisme sur cette terre qui prend un sort inquiétant. Enfin, pour Steve Moreira, tout va plutôt bien. À même pas 30 ans, Steve est un esthète du basket turc, un joueur à la tête d’un physique de rêve (et du nombre de conquêtes qu’il attire), d’un surnom (Orumcek, l’araignée) et d’une popularité hors-norme. Pourtant, à cette époque, les paris en ligne font religion, et le trafic qui va avec entend bien user de sa force et de ses pots-de-vin pour faire tourner le sort de certains matchs. Steve Moreira ne l’entend pas de cette manière, s’il monte sur le terrain, c’est pour jouer à fond. Et tant pis s’il n’entend rien des ordres de ses patrons. C’est sans compter les mafieux qui compte bien le rendre docile.

Le circuit Mandelberg - Denis Robert - Franck Biancarelli - basket

Pourtant, Steve a une bonne étoile, un vieux milliardaire qui n’en a plus pour longtemps dans ce monde, Paul Netter. Maniaque, ce nonagénaire ne s’est jamais vraiment fait à l’impact et à la patine du temps. Alors, il fait tout ce qu’il peut pour repousser l’échéance et outre-passer les affres de la vieillesse. Il y est plutôt bien arrivé jusqu’ici mais là, le couperet est tombé: Alzheimer guette. Pour conserver sa mémoire et son âme, Netter collabore avec le neurologue Mandelberg qui sacrifierait tout pour laisser son nom à la postérité. À eux deux, ils comptent bien repousser les limites de la biologie et aller là où aucun scientifique n’a jamais mis les pieds: dans les dédales du cerveau et l’aventure risquée de la transplantation de souvenirs d’un cerveau à un autre, d’un homme à un autre. Et la cible idéale pour Netter, c’est assurément… Steve Moreira.

Le circuit Mandelberg - Denis Robert - Franck Biancarelli - millionaire

Adapté du roman de Denis Robert lui-même (Dunk paru en 2009), Le Circuit Mandelberg avait déjà connu une première édition du même nom que le roman et qui constituait la première partie de cette histoire complexe. Pourtant, jamais un second tome n’avait vu le jour et Dargaud a donc décidé, et c’est plutôt bien vu, d’éditer l’intégralité du récit dans la présente édition. Divisé en chapitres entrecoupés d’extraits du roman originel, Le Circuit Mandelberg est tout bonnement implacable. Tant qu’on y croit vraiment à cette histoire aux frontières de l'(in)humanité. Il faut dire qu’aucun des deux auteurs n’est un manche: Denis Robert a accompli un impressionnant travail de documentation pour faire tenir cette histoire debout tandis que Franck Biancarelli réussit pleinement à donner souffle et nervosité à cette histoire d’anticipation qui était loin d’être un pari gagné. C’est drôlement bien foutu et ça ne laisse rien présager de bon quant à l’avenir génétique de l’homme. Mais ça c’est une autre histoire et le tandem Robert-Biancarelli a plus que mieux réussi la sienne.

Le circuit Mandelberg - Denis Robert - Franck Biancarelli - Couverture

Titre: Le circuit Mandelberg

D’après le roman Dunk de Denis Robert

Scénario: Denis Robert

Dessin: Franck Biancarelli

Couleurs: Laurent Gnoni & Franck Biancarelli

One Shot

Genre: Anticipation, Thriller, Science-fiction, Sport

Éditeur: Dargaud

Nbre de pages: 128

Prix: 19,99€

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s