Les obscurs désirs de Vladimir

Sur un coup de tête, Mina et Jonathan ont décidé de troquer le faste et la superficialité de Paris pour la douceur de vivre du canal de Berry. En effet, quoi de plus romantique et de plus reposant que de vivre à la campagne dans une bicoque rafistolée avec amour non loin d’une écluse à l’abandon? Récolte de miel et menus travaux d’ébénisterie pour monsieur, job de guide touristique pour madame. Tout va bien pour les amoureux et leur petit garçon Romain. Jusqu’au jour ou Vladimir, leur nouveau voisin, vient leur rendre visite. Sous des dehors soignés et polis, l’homme se montre intrigant voir inquiétant lorsqu’il commence à copier le couple jusqu’à dans les moindres détails (même voiture, même décoration d’intérieur, même collection de disques…) Que veut donc cet homme qui n’a de cesse d’offrir des cadeaux hors de prix à cette famille qui a tant cherché à fuir la société de consommation et ses tentations?

Malgré un titre que l’on dirait tout droit sorti de la collection Harlequin, on ne peut que prendre du plaisir à lire ce thriller psychologique tant Olivier Bordaçarre parvient parfaitement à faire ressentir le malaise généré par cet élément trouble débarquant dans une famille sans histoire. En plus d’être un thriller psychologique réussi, ce roman est aussi une réflexion sur la société de consommation et son inévitable pouvoir d’attraction. À noter que les fans d’action seront probablement déçus par le peu de rebondissements, l’intrigue se déroule lentement, prend son temps jusqu’au dénouement final glaçant. Un roman original donc, qu’on imagine très bien porté à l’écran par un réalisateur comme Ozon, tant l’atmosphère du livre fait inévitablement penser à l’oeuvre du cinéaste français.

CVT_Le-dernier-desir_3174

Titre  : Dernier Désir

Auteur : Olivier Bordaçarre

Genre : Thriller Psychologique

Editeur : Fayard

Nbr de pages : 288

Date de sortie : 3 janvier 2014 (Vient de paraître au Livre de poche)

Prix : 18 €

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.