Feu! Chatterton, quand la littérature devient musicale, divin!

Repéré en 2012 avec La Mort dans la Pinède, consacré par un premier EP flamboyant, déjà mythique en concert, le groupe parisien Feu! Chatterton débarque avec cette fois un premier album et surpasse toutes les promesses qu’il avait pu faire par le passé. Une expérience musicale et littéraire incroyable!

11870636_922253454503051_1110217114775035414_n-750x370

Il me faut dès lors vous prévenir, vous qui découvrez l’antre fantastique de Feu! Chatterton, ou vous qui vous y replongez une seconde fois (ou une millième, c’est notre cas, on est déjà accros, et on a l’impression qu’on fait bien), vous vous embarquez dans un voyage qui ne vous laissera pas indemne. Avec une voix ensorcelante, un charisme à vous couper le souffle, des élans tantôt déchirés, tantôt passionnés, avec des guitares enivrantes et une poésie chantée, Feu! Chatterton possède tous les ingrédients pour vous asséner une bonne claque. Une claque de révolutionnaire, vibrante de sens qui semble hurler: « non le rock français et en français n’est pas mort! » Et c’est certain qu’en écoutant ce quintet, une réalité s’impose, devenant rapidement une évidence… Ces gars-là sont sans aucun doute des magiciens de la musique et de la plume. lls transforment tout, s’approprient tout, réinventent tout, dynamitent tout, et ce avec une ferveur sans précédent. Feu! Chatterton c’est une passion dévorante pour la musique, mais aussi pour la littérature. Mais pour le public, c’est une plongée envoûtante dans un monde où modernité et vintage se mettent au diapason, où  les fantômes du Costa Concordia renaissent de leur cendres pour mieux se sublimer, où la folie devient palpable…

Feuchaterton_fennetaux_redux_2-e1423148822281

Pour notre plus grand plaisir, ce groupe toujours aussi surprenant, débarque avec un premier album où une pop classieuse se mêle à un rock salvateur. Ici, le jour (a tout enseveli) tient toutes ses promesses et bien plus encore. Il a tout pour plaire et pour faire pâlir les plus grands. À mi-chemin entre littérature, poésie, musique et même théâtre, le groupe propose un univers ensorcelant, leur propre univers.

Avec cet album, ce diamant brut, ils confirment leur facilité à jouer avec les mots, à les mettre magistralement en forme, avec la finesse des plus grands poètes, pour raconter des histoires parfois glanées dans l’actualité, comme la divine Côte Concorde. Mais ils prouvent aussi leur facilité à jongler habilement entre les styles; le presque-disco avec La Malinche, le slow rock très gainsbourien avec Le Long du Léthé, ou encore la pop rétro avec l’incroyable Fou à Lier. 

Au fil de ces douze pépites s’enchaînant à un rythme effréné, Feu! Chatterton nous éblouit de plus en plus par ces titres palpitants et tourmentants. On frisonne sous l’effet de cette poésie audacieuse somptueusement mise en musique et surtout par un instrument sans pareil… Une voix. La voix. Celle d’Arthur, ce brillant interprète, ce dandy à l’éloquence coup de poing et au charisme intemporel.

C’est finalement frissonnant, sous le choc, que le groupe nous abandonne en beauté avec la délicatesse des Camélias. Difficile de choisir un titre parmi toutes ces pépites si singulières. Pourtant, il y en a tout de même une qui nous colle à la peau, Le Pont Marie et son ambiance cotonneuse, presque psyché. L’épopée se termine donc et l’on n’a qu’une seule envie prendre le large avec eux dans cet univers cathartique à la mélancolie sacrée. Ici le jour (a tout enseveli) est une merveille, une belle bouffée d’authenticité dans la variété française.

Du pont nous crions que cette fin-là est heureuse… Ce sont leurs mots, et si leur fin est heureuse, puissent leurs débuts être retentissants…

Par Alizée Seny

0060254752225_300

Feu! Chatterton

Ici le jour (a tout enseveli)

Sortie le 16 octobre

Barclay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s