Un froid mortel sur votre été littéraire

Jan, jeune homme réservé, travaille depuis peu dans une école maternelle. Une école maternelle d’un type un peu particulier puisqu’elle jouxte un centre de détention psychiatrique renfermant les parents des bambins dont Jan à la charge. Par le biais d’un sous-terrain reliant les deux établissements les enfants peuvent aller passer quelques heures en compagnie de leurs parents malades.

Jan en est persuadé, son amie Rami est enfermée là, derrière les hauts murs de l’hôpital Sainte-Barbe (surnommé Sainte Barge par le voisinage). Mais derrière ces murs se terre aussi Yvan Rössel, un terrifiant assassin d’enfants.

Nettement moins connu que Camilla Läckberg, ou Henning Mankell, Johan Theorin fait partie de ces auteurs suédois qui ont le vent en poupe depuis quelques années. Dans ses thrillers à la limite du fantastique, on croise souvent de vieilles bâtisses gardiennes de terribles secrets et des landes embrumées semblant sans fin.

On l’aura compris le décor est un élément primordial des polars atmosphériques de Theorin, romans qu’on ne peut que conseiller aux amoureux des thrillers et de la Scandinavie.

Chronique signée Pascal Étienne

Froid Mortel - Johan Theorin - roman - Le livre de poche

 

Titre : Froid Mortel

Auteur : Johan Theorin

Genre : Thriller

Editeur : Le livre de poche (et Albin Michel)

Nbr de pages : 552

Date de sortie : le 1 avril 2015

Prix : 7,90 €

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s