Heimat: un pan de l’histoire allemande mais aussi du cinéma

Ça y est! Les fêtes sont passées et nous voilà bien gavés de bêtes bêtisiers et autres films cultes. À la diète des productions télévisuelles grand public pour un moment, je vous propose donc de découvrir une série dont l’ampleur à marqué à jamais télévision et cinéma. Une série sous forme de fresque historique, à des milles des Dallas et autres Plus belle la vie. Son nom: Heimat. Et son réalisateur Edgar Reitz y a consacré plus de 25 ans de sa vie. Un coffret vient de sortir rassemblant cette oeuvre d’une beauté et d’une humanité spectaculaires, en 23 DVDs et 3501min (58h21 quand même!) comptant les 3 saisons d’Heimat, deux DVD’s de making of et le film cinéma Die Andere Heimat (sorte de long prologue). De quoi bien s’occuper lors des longues soirées d’hiver, en bref.

heimat_grd

Mais Heimat, c’est quoi? C’est l’oeuvre d’une vie, celle d’Edgar Reitz, qui entre fiction et réalité documentaire, a décidé de se préoccuper de l’histoire de l’Allemagne sur près de 80 ans (de 1919 à 1999). Le tout en prenant le parti de décrire la grande histoire allemande par la petite lucarne et la petite histoire de la famille Simon de Schabbach (village du Hunsrück, en Rhénanie). Méticuleuse, Heimat fait office de véritable mine d’or informationnelle tout en se voulant être la fidèle chronique de multiples phénomènes: climat social ( Chute du Mur de Berlin, attentas aux Jeux Olympiques, Guerre Mondiale), contexte culturel et politique, évolution de la jeunesse…

…En plus de révolutionner le cinéma avec une oeuvre à nul autre égal, de la pléthore de bras humains mobilisés autour de ce projet exceptionnel à la longueur de celui-ci (plus d’un quart de siècle) et à son véritable apport historique. D’autant que les 3 saisons de téléfilms sont complétées par le dernier film sorti, au cinéma cette fois, en 2013, The Andere Heimat, une sorte de prequel ayant cours au milieu du XIXème siècle et sur fond d’émigration des Allemands en Amérique du Sud poussée par la famine et la pauvreté. De quoi faire un tour complet de la vie pendant 150 ans chez nos voisins d’Outre-Rhin. À posséder absolument donc!

18/20

Heimat: l’intégrale, d’Edgar Reitz, Lumière, 3501min, allemand sous-titré français, noir et blanc/couleur, 89,99€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.