Continuez de là-haut de percer les nuages de l’obscurantisme!

Charlie Hebdo« Ils ne crachent pourtant ni balles ni mort de leurs petits crayons… » On se réjouissait de vous proposer les deux critiques des deux beaux films qui sortent cette semaine, mais ça attendra demain, peut-être, si l’espoir revient. Car le cœur n’est pas à exprimer autre chose que notre idée que la Culture que nous défendons, c’est avant tout celle de la liberté d’expression (et la liberté tout court), la liberté de conscience par des mots, des dessins, des sons… pas par les poings, les armes et le feu des dieux. Je suis Charlie mais toi aussi tu l’es, vous tous vous l’êtes!
Et ceux qui croyaient que Charlie Hebdo n’était qu’un bâtiment de Paris, qu’on pouvait le faire tomber dans la lâcheté des cris des Kalach’, qu’ils aillent à l’école, ceux là, réapprendre que si on ne brûle pas des drapeaux, on ne brûle pas non plus des journaux, qu’ils aillent comprendre que si on fait couler l’encre sur les caricatures d’un prophète, on ne peut pas faire couler larmes et sang et que dessins d’horreur ne valent pas tous les desseins d’horreur. Respect à tous ceux qui font vivre Charlie, condoléances à la grande famille des dessinateurs et caricaturistes, des journalistes, à la grande famille de l’humanité, à la famille de ceux qui sont tombés au combat… celui pourtant si inoffensif qui se mène à la pointe de la plume ou d’un crayon. Ciao Wolinski, Cabu, Charb’, Tignous, Maris, Renaud et les autres. Continuez de là haut de percer les nuages de l’obscurantisme.


#JesuisCharlie #CharlieHebdo

Je suis Charlie

Voilà une petite partie de ce que Charlie Hebdo est:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.