Tahiti 80, sixième bouffée d’air pur

Plus de 20 ans après, ils sont toujours là les cinq Frenchies rouennais de Tahiti 80. Leurs albums parcourent le monde le couvrant de bonnes ondes synthétiques et musicales, et ce sixième album Ballroom ne déroge pas à la règle: voilà dix nouveaux titres formidablement emmenés pour planer et s’approcher de l’extase.

Forcément, il y a beaucoup de synthé mais aussi beaucoup de sensation: les cinq (plus si) jeunes gens n’ont rien perdu de leur dextérité pour emmener l’auditeur dans des mondes ouatés, dansants et confortables par la seule puissance de la musique. Ça commence par un Crush! entraînant et presque disco avec des voix comme des échos.

Et s’écoulent ainsi dix pistes ultra-mélodiques et planantes comme une oasis dans un monde parfois trop tapageur. Superbement arrangée et variée, chaque chanson a son âme, scintillante et entraînante, envoyant plein d’ondes positives, on ne peut donc qu’adhérer. Avec un gros coup de coeur pour Missing. Ballroom s’inscrit réellement dans ce qu’a fait de mieux Tahiti 80, sorte de Beach Boys des années 2000’s, et c’en est parfait!

16/20

Tahiti 80, Ballroom, Human Sounds (Sony), distribué en Belgique par Hot Puma Records.

En concert ce 3 décembre à L’escalier à Liège (26, rue Saint Jean-en-Isle) et le 4 décembre à l’Atelier 210 à Bruxelles (Chaussée Saint-Pierre 210)

Facebook et www.tahiti80.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.