Good People make bad movie!

Il y avait de quoi rêver et baver devant ce Good People d’Henrik Ruben Genz: un casting de rêve (James Franco, Kate Hudson, Omar Sy et le toujours aussi attachant Tom Wilkinson dans le même film) devant la caméra d’un des réalisateurs prometteurs de la prodigieuse série GP_02763.NEFdanoise The Killing (adaptée ensuite aux États-Unis) et une histoire qui semblait tenir la route (un couple criblé de dettes s’empare de 200 000 dollars volés et laissés par leur locataire, mort d’une overdose. Mais très vite, l’affaire tourne vite et les voilà pris entre deux clans, qui cherchent à mettre la main sur l’argent à tout prix, sang y compris).

Malheureusement, les premières minutes nous font déchanter et ravaler très vite notre bave. Musique de série X d’après minuit, seconds-rôles approximatifs et réel ennui semblant animer les acteurs se demandant dans quelle galère ils sont venus se fourrer. Non pas qu’ils jouent mal, même si Kate Hudson n’apporte pas beaucoup de chair à son personnage. Quelle galère, c’est le mot! Tant le pire dans cette histoire… c’est l’histoire! Abracadabrante à souhait: un lieu de crime non surveillé par la police, des méchants totalement gauche et qui trouvent, en pleine scène finale, le temps de s’allumer une clope. C’en est presque hilarant. Comme la mise en scène enchaînant les lieux communs et dont le seul risque sera d’avoir mis une caméra sur l’arrière d’un pick up en fuite. Tout ça donne  à ce Good People432667.jpg-rx_640_256-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx des allures de téléfilms. Oui, Henrik Ruben Genz aurait mieux fait de rester braqué sur le petit écran. Reste le plaisir de retrouver les acteurs, dont Omar Sy qui réussit pas mal son incursion dans le monde du thriller d’action. Mais qui prouve aussi que sa présence seule ne suffit pas à rendre un film… intouchable.

1/5

Good people, d’Henrik Ruben Genz, avec James Franco, Kate Hudson, Tom Wilkinson et Omar Sy

Sortie en Belgique le 26 novembre (du moins à l’UGC de Brouckère et au Kinépolis Bruxelles, seuls cinémas en Wallonie et à Bruxelles à le programmer!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.