La ligue des économistes extraordinaires, fun mais pas fan

Dans la lignée des ouvrages hybrides, voilà un ouvrage plus théorique, mais pas moins comique, réalisé par le journaliste économique Benoist Simmat et le dessinateur Vincent Caut qui, à seulement 23 ans, est issu de cette génération talentueuse de dessinateur-bloggeur à succès (Vincent Caut publie depuis 4 ans, des bandes-dessinées dans les maisons les plus prestigieuses).  La ligue des économistes extraordinaires fait le pari de retracer l’histoire de l’économie moderne à travers ses auteurs et théoriciens les plus emblématiques. En épisode de 4-5 pages, le tandem explore ainsi l’économie du classique Adam Smith au coach des traders, Daniel Kahneman.

CV_ECONOMISTESVéritable hantise de certains (j’en sais quelque chose, étudiant la communication, je du me « farcir » d’imbuvables cours sur les procédés économiques), l’économie et son histoire se dévoilent ici sous un jour neuf, dépoussiéré à la lumière de plus de 200 ans d’expérience et de remises en cause. Ce livre est plutôt bien structuré: Benoist Simmat écrit la biographie, la thèse, et le plantage des différents économistes tandis que Vincent Caut illustre le propos via des petits strips et des petites planches de BD. Pas mal d’humour émane de l’ensemble, d’un libre-échange de baffes à l’interview de Marx et Engels dans un show télévisé.

casedeuxcase640

Car, si le plus grand attrait de cette fausse-BD est l’interprétation désopilante de Vincent Caut, décidément très prometteur, il reste pas mal de doute sur la réelle intelligibilité de l’ensemble tant, à force de trop vouloir résumer, Benoist Simmat se perd dans des notions trop succinctes que pour en apprécier la saveur. Et les textes restent fort indigestes pour ceux n’ayant pas la joie de pratiquer l’économie, le comble pour ce genre d’ouvrage. Pas de quoi briller en société ni en apprendre énormément, donc, mais La Ligue des économistes extraordinaires reste un bel état des lieux rappelant, en humour mais aussi de raison, que l’économie n’est pas une science exacte. Et que ce qui est vrai à un moment donné de l’histoire ne l’est pas nécessairement à plus long terme. Ce livre hybride est au final une mise en garde contre une trop grande confiance en la science économique, qui reste un petit peu en-deçà de ce qu’on attendait. Dommage.

12/20

Benoist Simmat et Vincent Caut, La ligue des économistes extraordinaires, Dargaud, 173 pages, 14,99€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.