La mythologie a toujours la cote, encore plus dans les jeux vidéos: Immortals Fenyx Rising en BD n’est pourtant pas impérissable

« Amateurs de défis et de duels légendaires, plongez au coeur de la mythologie grecque avec L’Odyssée de Fenyx! Se déroulant dans l’univers du jeu vidéo Immortals Fenyx Rising, ce récit indépendant de l’oeuvre vidéoludique lui emprunte son souffle épique ainsi que sa juste dose d’action et d’aventure. » C’est ce que nous vend l’éditeur, à raison? Verdict à la lecture de ce diptyque: ce n’est pas olympien.

L’odyssée de Fenyx tome 1 et 2

Résumé: Même les dieux n’osent pas descendre aux Enfers… Le jour où Tantale invite les Dieux de l’Olympe à sa table, Fenyx, elle, n’est pas conviée au banquet. Pourtant l’intrépide guerrière se faufile à travers les couloirs, traquant ombres et recoins du palais… Car le roi des dieux, Zeus, l’a chargée d’une mission: récupérer un objet que l’hôte de le soirée lui aurait dérobé: un chien automate fait d’or, cadeau de son frère Héphaïstos. Mais cette mission prend vite un tournant étrange et une valeur bien dérisoire, lorsque les invités divins réalisent qu’en guise de repas, Tantale leur a servi la chair de son propre fils, Pelops! Outrée par cette vaine folie des Dieux, Fenyx décide de se rendre jusqu’aux Enfers pour sauver le jeune homme de son tragique destin. Une noble cause qui l’amènera au devant de nombreux périls, provoquant, sans le vouloir, le courroux d’une divinité qui dans l’ombre, se dresse de nombreux obstacles sur sa route.

Parlons du scénario pour commencer. On reprend des classiques de la mythologie pour les adapter à l’histoire et à l’héroïne et…. on s’ennuie. Il est toujours difficile de faire une adaptation (peut-être encore plus d’un jeu vidéo) et, hélas, encore une fois, cela se vérifie. On introduit une nouvelle quête mais la mécanique est tellement usitée qu’elle manque de punch et de profondeur. Sans compter les nouveaux personnages complètement insipides qui jalonnent cette « gentille » balade. On aurait aimé plus de caractère et d’ambiguïté.

Quant au dessin de Looky et Siamh, j’ai aussi eu l’impression de quelque chose d’inachevé, d’inégal. Tout d’abord, les personnages, encore eux. Les traits sont parfois grossiers et le graphisme est inconstant. Il y a des défauts de proportions. Sur certaines planches, on ne sait pas si nos héros se sont changés en nains ou en hobbits. Les scènes de combats semblent suspendues dans le temps tant tout semble figé. Il y a très peu de rythmes hormis le combat avec Thelxiope.

Les décors sont par contre convaincants et varié, il est vrai qu’ils sont bien mis en valeur par un choix de couleurs des plus judicieux. Par contre, les dessins de Krystel, qui a eu la tâche de créer les couvertures, sont magiques, il y a de l’intensité dans le regard, du mouvement dans les vêtements et une profondeur de champ d’une justesse incroyable.

Bref, à part pour les lecteurs voulant prolonger un peu la magie du jeu vidéo ou se confronter un peu plus aux dieux olympiens, cette adaptation BD n’a guère d’intérêt. Le dessin trop inégal et naïf, le manque de rythme durant le lecture en font un diptyque à vite oublier. Dommage car il y avait beaucoup mieux à faire surtout quand on voit la qualité des dessins en couverture qui trompent finalement le lecteur sur ce qu’il va trouver à l’intérieur.

Titre: L’Odyssée de Fenyx

Tome: 1

Oeuvre originale: Immortals Fenyx Rising

Scénario: Nykko

Dessin: Looky & Siamh

Couleur: Arif Prianto & Arancia Studio

Couverture: Krystel

Genre: action/mythologie/jeux vidéos

Éditeur: Glénat

Pages: 62

Prix: 15,50€

Date de sortie: le 02/02/2021

Titre: L’Odyssée de Fenyx

Tome: 2

Oeuvre originale: Immortals Fenyx Rising

Scénario: Nykko

Dessin: Looky & Siamh

Couleur: Arif Prianto & Arancia Studio

Couverture: Krystel

Genre: action/mythologie/jeux vidéos

Éditeur: Glénat

Pages: 64

Prix: 15,50€

Date de sortie: le 02/02/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.