Multitude, le troisième album de Stromae, toujours aussi addictif et envoûtant

Ce troisième album, on l’attendait depuis longtemps. Et sur Branchés Culture, quand on vous parle de musique, c’est généralement des concerts. Parce que la musique en live, ça n’a rien de comparable. Mais cet album de Stromae, c’est un événement. Parce que l’artiste est belge d’abord. Parce que c’est une star internationale (et ce mot n’est pas galvaudé). Parce qu’on avait adoré Racine Carrée. Et parce que ça fait 8 ans et demi qu’on l’attendait ! Avec patience, avec résilience et parfois même sans trop d’espoir. On s’était fait à l’idée de devoir laisser tourner en boucle les Papaoutai et autre Formidable. Mais quel bonheur de retrouver cet artiste aux talents et aux influences multiples. Un troisième opus totalement addictif.

Invaincu

Santé

La Solassitude

Fils de joie

L’enfer

C’est que du bonheur

Pas vraiment

Riez

Mon amour

Déclaration

Mauvaise journée

Bonne journée

 

Ce premier titre marque tout de suite ce nouvel album. Par le thème abordé, celui de l’enfer que Stromae a traversé, mais aussi par les rythmes et le phrasé. C’est un album aux sonorités du monde, les médias en ont assez parlé. Mais c’est aussi un album avec plus d’influences rap. Cette façon de déclamer le texte parfois. 

C’est un peu moins dansant « boîte de nuit » que Racine Carrée mais par contre, on imagine aisément des soirées plus intimistes, des collé-serré, des salsas et des bossa… et des cocktails à partager. Cet album, il vous emmène en vacances … Préparez-vous à faire le tour du monde.

Gros coup de cœur personnel pour ce titre : Mon amour. Parce qu’on a là toutes les sonorités du monde, celles qui nous emportent sur une île, loin, par-delà les flots. Mais aussi parce qu’il y a les textes de Stromae, ce cynisme qu’on apprécie tant. Des rythmes heureux avec un texte dur… Mais difficile de choisir dans ces douze titres qui font 36 minutes à eux tous. L’album tourne en boucle dans mes oreilles depuis ce dimanche matin.

Première écoute curieuse et un peu désarçonnée par ces sonorités nouvelles…

Deuxième écoute dansante et souriante…

Troisième écoute chantante…

Et toutes les suivantes…

Allez, un dernier pour la route. Je suis dingue de ce titre : Mauvaise journée

Petit clin d’œil de Stromae à quelques titres connus. On retrouve par exemple dans Déclaration des sons qui font particulièrement penser à L’air du vent de Pocahontas-Disney ou dans C’est que du bonheur il y a quelque chose de Dommage de Bigflo et Oli.

Je n’ai que deux mots à vous dire : achetez-le ! C’est absolument et totalement envoûtant et addictif.

Artiste : Stromae

Album : Multitude

Mosaert Label

Universal

Sorti le 4 mars 2022

Site internet officiel : Stromae.com

 

2 commentaires

  1. Je suis totalement d’accord avec toi, en tout cas on est tous heureux que Stromae revienne, il a été mon plus beau concert 😍

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.