Un manga nous fait (re)découvrir La Peste de Camus: ce n’est pas la pandémie que nous vivons pour l’instant qui nous fera croire que nous pouvons contrôler toutes les maladies

« Déclarez l’état de peste. Fermez la ville. »

Résumé: Oran, années 1940. De plus en plus de rats sont retrouvés morts dans les rues, semant la confusion chez les habitants. Une situation qui inquiète le jeune docteur Bernard Rieux et où l’indécision pourrait avoir des conséquences terribles.

C’est une belle approche de l’oeuvre de Camus, La Peste, qu’offrent ces deux tomes. En effet, elle est accessible et permet aux plus jeunes de connaitre cet auteur avec une approche plus ludique. Elle décrit aussi malheureusement bien la situation que l’on vit actuellement. Il est vrai que la transposition est très facile. Ce genre de manga rejoint ce que fait la collection de Soleil Manga autour d’adaptation de différents penseurs. Cet outil didactique pourrait intégrer facilement les cours de philo ou de français dans les écoles.

Mais si on va plus loin dans l’analyse, le contenu reste cohérent avec le roman mais il pêche par sa qualité graphique. En effet, si on est habitué à la bande dessinée, surtout asiatique (manga et manhwa), le dessin peut paraître grossier. Les personnages sont mono-expressif et les proportions peu ou pas respectées (écart entre les yeux, longueur du nez de profil)… Les décors ne sont pas des plus détaillés et dégagent une certaine austérité. L’époque n’y est peut-être pas pour rien… mais tout de même. La trame n’est pas assez présente et les pages possédant un fond blanc sont légion. La dynamique de l’histoire n’est pas des plus folles et le manque de rythme nous empêche de rentrer dans le récit.

 

Bref pour une approche de l’oeuvre d’Albert Camus ce manga est hyper didactique. Mais sur le plan graphique, les traits naïfs du mangaka ne rendent pas l’histoire des plus attrayantes, c’est dommage. Mais pour sa défense c’est la première oeuvre de Ryôta Kurumado, beaucoup de mangakas ont commencé avec un design moyen pour finir en faisant des dessins des plus éblouissants. Souhaitons lui d’avoir la même progression.

Titre: La Peste

Tome: 1

Scénario: Ryota Kurumado

Dessin: Ryota Kurumado

Adaptation: Albert Camus

Traduction: Fabrice Buon

Genre: seinen

Éditeur: Michel Lafon

Nombre de page: 186

Prix: 9,95€

Date de sortie: le 23/09/2021

 

Titre: La Peste

Tome: 2

Scénario: Ryota Kurumado

Dessin: Ryota Kurumado

Adaptation: Albert Camus

Traduction: Fabrice Buon

Genre: seinen

Éditeur: Michel Lafon

Nombre de page: 188

Prix: 9,95€

Date de sortie: le 23/09/2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.