Boire à la source du Magic Land Théâtre s’est toujours avéré très désaltérant, alors quand la bande à Chaboud s’associe à la Vivre en fol Cie pour nous offrir une Fontaine, on ne peut que courir s’y abreuver !

Pour la deuxième pièce de sa saison , la Vivre en fol Cie et le Magic Land Théâtre présentent  « La fontaine des miséreux », une comédie mélo-dramatique née de la plume de Patrick Chaboud.

Un homme pauvre est condamné à mort. Un riche bourgeois recherche sa fille. 
Dans un univers rappelant Victor Hugo, des personnages se croisent, se toisent, se confrontent, se déchirent. 
On rit, on pleure. On rit malgré tout, surtout. ( Source : Magic Land Théâtre )

On nage ici en plein univers d’Emile Zola ou de Victor Hugo et on connait l’amour de Patrick Chaboud pour les pièces en costumes et sa propension à ancrer ses récits, ses personnages et les décors dans lesquels ils évoluent dans une époque bien précise. Il aime faire entrer les spectateurs dans l’univers de la pièce, et cette démarche commence dès la porte d’entrée où en fonction du spectacle on pénètre dans le théâtre par différents itinéraires; cette fois c’était par  le labyrinthe des caves. Et cette démarche a un impact évident sur le public.

Avec La fontaine des miséreux le pari de l’auteur est d’osciller entre drame et grand guignol. L’histoire est terrible, les protagonistes vivent des drames déchirants mais bien entendu le talent de Chaboud et ses punchlines placées là où il faut parviennent à nous faire sourire et même rire.

Seul petit bémol, et c’est bien juste pour pinailler, j’ai moins retrouvé cette fois en comparaison avec les pièces interprétées par les comédiens habituels du Magic Land, ce côté drôlement tendre qui rend chaque pièce interprétée par Le Magic Land, même la plus hilarante, formidablement touchante. Car « l’humain » est toujours au centre de l’oeuvre de Chaboud. Mais cette remarque est celle d’un amoureux du répertoire du Magic Land, et je dois bien avouer que chaque fois que je franchis le porche de la rue d’ Hoogvorst, je mets la barre très haut au niveau de l’attente. Car je dois bien avouer avoir vécu là des moments de théâtre populaire exceptionnels, et n’avoir jamais été déçu de ma soirée. A bon entendeur salut, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire lorsque vous chercherez un spectacle pour égayer vos futures soirées !

Quand aux comédiens, ils sont tous bien en place. Bravo donc à Marc Laurent, Juan Marquez Garcia, Marc De Roy, Lou Chavanis, Barnabé Dekeyser et Manon Romain, avec peut être une mention spéciale à Stéfania Greco absolument craquante dans le rôle de Cosette.

Une fois de plus le Magic Land théâtre et la Vivre en fol Cie, associés avec bonheur pour nous divertir, ont réussi leur pari. Gageons qu’il y aura d’autres belles histoires communes qui verront le jour dans le futur, et que le théâtre populaire de divertissement (dans ma bouche c’est un compliment !) s’en trouvera gagnant.

En attendant le Magic land vous donne rendez-vous en décembre pour Visa pour Pékin, le troisième volet de la Trilogie Sherlock Holmes, qui s’annonce irrésistible.

Jean-Pierre Vanderlinden

Infos et réservations : https://www.magicland-theatre.com/wordpress/

LA FONTAINE DES MISEREUX

Texte et mise en scène : Patrick Chaboud

Avec : Stefania Greco, Marc Laurent, Juan Marquez Garcia, Marc De Roy, Lou Chavanis, Barnabé Dekeyser et Manon Romain
Scénographie : Astrid Lambeaux et Manon Romain

Costumes : Astrid Lambeaux

Musique : Barnabé Dekeyser et Aurélie Goudaer

Assistant : Augustin Maesen

Photo Affiche : Philippe Drecq

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.