La petite chronique de Sym d’Atomik Strip : Le dernier des dieux, très bonne porte d’entrée vers d’autres horizons BD et comics

De lectures en interviews lors de journées presse, dans des cafés, des musées, même si parfois certaines rencontres se passent en librairies, à force d’être en coulisses en tant que journalistes, on en oublierait presque parfois ce maillon essentiel que sont les libraires. Encore plus quand ils sont passionnés et ont des conseils à revendre. Parce que si lire un livre est une expérience, il serait dommage de la lier à un achat sur une multinationale de vente en ligne ou dans un supermarché. Alors que pas mal de libraires profitent de leurs rayons mais aussi des réseaux sociaux pour partager les pépites du moment, les grosses sorties ou les petites qui passeraient inaperçues si ces professionnels du livre n’étaient pas là. C’est pourquoi, dans cette nouvelle rubrique, nous avons décidé de nous allier les services des deux passionnés de la librairie Atomik Strip d’Andenne, l’un de nos lieux phares en matière de BD, et de l’auteur de BD et chroniqueur qu’est Sym. Vendeur polyvalent, il est notamment à l’origine des trading cards dans lesquelles il (et désormais des dessinateurs guest) il revisite les héros d’hier et d’aujourd’hui, intemporels, du Neuvième Art. Désormais, il prend aussi sa plume pour faire découvrir les albums qui le tiennent à coeur. Premier épisode avec Le dernier des dieux, sorti chez Urban Comics.

Vous attendez fébrilement la saison 2 de The Witcher ? Vous avez déjà regardé 15 fois les versions longues du Seigneur des Anneaux ET du Hobbit et vous ne savez pas quoi faire en attendant la future série sur la Terre du Milieu ? Votre cœur a fait des bonds en apprenant qu’un spin-off à Game Of Thrones était en préparation mais votre âme saigne en sachant que vous ne pourrez pas la découvrir avant de longs mois ? Et bien j’ai peut-être la solution pour vous, et ça s’appelle : Le Dernier des Dieux. Avec deux autres titres, il initie la nouvelle collection d’Urban Comics, sobrement intitulée « Urban ».

© Kennedy Johnson/Federici chez Urban Comics

Résumé de l’éditeur : La légende disait la chute du Dieu du vide. La légende chantait la victoire des Traquedieux. La légende proclamait la libération de Cain Anuun. Mais bien rares sont les légendes à dévoiler toute la vérité. Il y a trente ans, un groupe de héros a condamné le monde. Aujourd’hui, face à la même menace, de nouveaux héros doivent le sauver.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© Kennedy Johnson/Federici chez Urban Comics

Avec un format plus grand que les comics habituels, Urban compte bien convertir aux productions américaines les plus réfractaires des lecteurs de BD franco-belge. Si le choix des deux autres séries (orientée SF) de la sélection peut paraitre risqué, le Dernier des Dieux y trouve sa place à merveille !

© Kennedy Johnson/Federici chez Urban Comics

Graphiquement, Riccardo Federici assure. Attendez-vous à une mise en scène soignée, impressionnante et épique à souhait, bien que l’on pourrait peut-être lui reprocher ses tons globalement sombres.

© Kennedy Johnson/Federici chez DC Comics
© Kennedy Johnson/Federici chez DC Comics

Côté scénario, rien à redire ! Digne des plus célèbres sagas d’héroic-fantasy, Philip Kennedy Johnson nous emporte dans son univers avec une facilité déconcertante. Il faut avouer que, dans le cas présent, l’utilisation de certains clichés du genre aide à se sentir en terre connue. Détail intéressant : les chapitres sont ponctués d’écrits retraçant certaines légendes ou venant approfondir le background, à la manière des livres que l’on peut trouver dans la série de jeux Elder Scrolls par exemple.

© Kennedy Johnson/Federici chez Urban Comics

Prévue en 4 tomes, cette série a tout pour s’imposer comme une très bonne alternative à ceux que le rythme de parution des Terres d’Arran (Elfes, Nains, Mages, Orcs et Gobelins…, pour ne prendre que cet exemple) effraie un peu. Et pour ceux qui ont déjà exploré en long et en large la fantasy franco-belge, le Dernier des Dieux pourrait bien se révéler être une très bonne porte d’entrée vers d’autres horizons.

© Kennedy Johnson/Federici chez DC Comics

Série : Le dernier des dieux

Tome : 1

Scénario : Phillip Kennedy Johnson

Dessin : Riccardo Federici

Couleurs : Sunny Gho

Genre : Science-fiction

Contenu : #1 – #3

Éditeur VO : DC Comics

Éditeur VF : Urban Comics

Collection : DC Black Label / Urban

Nbre de pages : 96

Prix : 17€

Date de sortie : le 12/03/2021

Pour en savoir plus et, qui sait, devenir fidèle client d’Atomik Strip, rendez-vous sur : https://www.facebook.com/atomikstrip

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.