Boucles d’Or allait chez les ours, Super-Clothaire pénètre chez les Mousquetaires, et il ne manque pas d’air… ni de courage

Il y avait Albert, le cinquième mousquetaire (d’ailleurs, peut-être est-ce lui, qui a bien grandi, qui intervient dans ce livre), place à Clothaire. Voilà un petit garçon téméraire qui veut croire en ses rêves: ceux qui s’habillent d’un chapeau à plume et d’une grande cape garnie d’une fleur de lys. Sans oublier l’épée qui fera frémir les vilains en se mettant en travers de leur chemin.

© Bertholet/Cerato chez Bande à Part

Résumé de l’éditeur : Clothaire veut devenir mousquetaire et il n’en fait pas mystère! Il est trop fluet pour être cavalier ? Son bouc Munster n’est pas un fidèle destrier ? Pas grave, Clothaire n’en a que faire! Mais quand les mousquetaires, les vrais, se retrouvent menacés, c’est une toute autre affaire! Clothaire aura fort à faire pour prouver qu’il est lui aussi un mousquetaire !

© Bertholet/Cerato chez Bande à Part

Vous avez déjà vu Clothaire, non ? Mais si! Ce petit garçon qu’on voit sillonner la campagne et qu’on sent arriver de loin. Oh, le petit gars est soigné mais disons que son bouc porte plutôt bien son nom: Munster. Mais ne vous inquiétez pas, on s’y fait, mieux vaut puer le bouc à l’air que de soumettre nos poumons à rude épreuve par excès de pollution. Heureusement, dans le monde de Clothaire, la nature est luxuriante à perte de vue, sans nulle trace d’urbanisation dans les environs. Tout juste un petit château, de temps en temps…

© Bertholet/Cerato chez Bande à Part

Attendez, un château ? Mais ne serait-ce pas celui des mousquetaires que Clothaire cherche depuis des lunes ? Pour en avoir le coeur net et les rêves prêts à se réaliser, le petit d’homme pénètre dans l’enceinte. Déserte. Jour de chance, tel Hansel dans la délicieuse maison de la sorcière, Clothaire ne manque pas d’air et prend des airs de justicier de cape et d’épée. Bon, les vêtements ne sont pas ajustés mais ils suffisent pour se prendre pour un héros… avant que la réalité ne se rappelle à vous. Les habitants de ces lieux vont vite sermonner le responsable du remue-ménage. L’habit ne fait pas le moine et Clothaire n’est pas en âge de défendre la veuve et l’orphelin… mais peut-être bien ces trois (autres) mousquetaires que l’irruption de cet intrus pas plus haut que trois pommes a détourné du mal. La tendance s’inverse, et si Clothaire saisissait finalement l’occasion de s’illustrer ?

© Bertholet/Cerato chez Bande à Part

Mettant joyeusement sens dessus dessous le monde bien connu des serviteurs de Sa Majesté, Claire Bertholet et Mattia Cerato font péter les couleurs pour mieux rendre vivant le rêve héroïque d’un enfant. Dans le monde des contes, tout est possible et faisant de Clothaire leur nouvelle Boucles D’Or chez trois ours humains et en armures, les deux auteurs réussissent une histoire exubérante et bourrée de bons sentiments. À cœur vaillant, rien d’impossible.

© Bertholet/Cerato chez Bande à Part

Titre : Super-Clothaire et les trois mousquetaires

Album jeunesse

Scénario : Claire Bertholet

Illustrations : Mattia Cerato

Genre : Cape et épée, Conte, Humour

Éditeur : Bande à Part

Nbre de pages : 24

Prix : 10€

Date de sortie : le 31/05/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.