Pendant ces temps-là à la Maison Blanche : Hervé Bourhis refait le portrait des 45 Potus

Jusqu’ici, nous y avions fait allusion, narguant l’actualité sans l’appuyer. Mais oui, c’est un fait qui n’a pu passer inaperçu pour aucun terrien, même pour les extra-terrestres qu’ils captent Fox News ou pas: les États-Unis se sont choisi un président. Ou, du moins, le moins pire. Avec tout ce que cela peut amener comme fake news, rebondissements et débordements. De quoi fasciner le monde entier. L’occasion était toute trouvée pour Hervé Bourhis, auteur de BD qui aime explorer les formats encyclopédiques. Du W de Washington au T de Trump.

© Bourhis chez Casterman

Résumé de l’éditeur : De Georges Washington à Donald Trump, en seulement deux doubles pages par mandat (alliant textes et illustrations), un condensé d’infos sur les 45 présidents à avoir dirigé la première puissance mondiale depuis sa création en 1776. Les anecdotes, les petites et grandes phrases, les innovations institutionnelles, les crises traversées pendant deux siècles et demi, mais aussi les représentations des Présidents dans les arts, la pub, la chanson, le cinéma, etc.

© Bourhis chez Casterman

L’omnipotent Hervé Bourhis se la joue Omni-potus (President of the United States) et a farfouillé l’histoire du pays le plus regardé au monde. Par sa folie des grandeurs, ses excentricités, son Way of Life et une légende qui cache parfois de sombres histoires. Avec des morts violentes (car tout le monde n’a pas la chance de passer l’arme à gauche à la suite d’une gastro-entérite comme Zachary Taylor, 12e président) d’un côté comme de l’autre du pouvoir. Il y a eu des assassinats et des génocides, et on ne parlent même pas de celui d’une pandémie qu’un homme à la crinière rousse a refusé de prendre au sérieux…

© Bourhis chez Casterman

Le miracle de la vie a moins sa place que celui, implacable de la politique. Celle qui amène des hommes de profils très différents, au-delà du fait d’être républicain ou démocrate, à la tête de ce puissant pays au système électoral complexe. Ainsi, les lauréats sont-ils plus ou moins (in)expérimentés, peu ou prou vaillants, baisant la Bible ou un livre de droit, etc.

© Bourhis chez Casterman

Dans ce panorama, de tête en tête, de perruque en perruque, Hervé Bourhis rassemble la matière à briller en société à l’aide d’aide-mémoires ultra-condensés. Pas de quoi écrire une thèse mais dans une grille retraçant le CV, l’entourage (first lady par mariage ou de substitution, Vice-Président), les punchlines ou les coups de mou, c’est tout un règne qui est résumé entre sérieux et humour. De quoi passer en revue en un peu plus d’une heure de lecture plutôt attrayante et sexy ce qu’on aurait pu très vite reléguer au rayon des matières chiantes. Mais il y a le talent d’Hervé Bourhis en tant que portraitiste, chercheur de pépites et trouveur d’un second-degré léger qui aide à apprendre.

© Bourhis chez Casterman

²Ainsi passe-t-on en revue 244 ans d’histoire, du père de son pays à The Donald. Car oui, d’ici quelques heures, quand le nouveau président des États-Unis, cet album sera déjà dépassé. C’est le bémol, après Trump (qui bénéficie de 4 pages pour un seul mandat, c’est fou ce qu’il y a à dire de con et de fou sur son mandat), l’auteur ne s’est pas prêté au jeu des suppositions. On aurait aimé avoir une projection, même fantaisiste, du premier mandat de Joe Biden (ce vers quoi on semble se diriger) et du second (et donc de la fin du monde) du Potus Twittos.

© Bourhis chez Casterman

Bon, sans tentative de fraude, Casterman a réparé l’erreur en proposant, sur sa page Facebook, une fiche supplémentaire dédiée à Joe Biden.

Titre : La maison blanche

Sous-titre : Histoire illustrée des présidents des USA de George Washington à Donald Trump

Recueil encyclopédique

Auteur et illustrateur : Hervé Bourhis

Genre : Histoire, Politique

Éditeur : Casterman

Nbre de pages : 156

Prix : 22€

Date de sortie : le 21/10/2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.