Lily et Sam, les enfants de papier de Geoff, en bord de mer d’Iroise avec leurs soucis

Vlam, c’est ainsi qu’a commencé l’aventure de Geoff (auparavant artisan dans le monde de l’animation) en bande dessinée. Pas par un claquement de porte mais par un vélo qu’on plaque, énervé, contre un mur. Deux albums plus loin, de Lily a des nénés à Sam a des soucis, on a pris goût (beaucoup) à la Bretagne à deux roues et pas plus haute que trois pommes que l’auteur nous propose.

© Geoff chez Casterman

Résumé de l’éditeur : Lily a 10 ans. Elle habite un petit village de Bretagne, avec son frère jumeau Titouan. Juste au-dessus de chez eux habite Joshua, un garçon inaccessible dont Lily essaye d’attirer l’attention. Mais la jeune fille a un autre secret : peu à peu, elle découvre qu’elle n’est plus tout à fait une enfant…

© Geoff chez Casterman

Résumé de l’éditeur : Membre discret de la bande formée avec Titouan et Joshua (respectivement frère jumeau et amoureux secret de Lily), Sam va se retrouver malgré lui dans une drôle d’histoire. Un jour, tandis qu’ils se promènent à la décharge publique, l’un de leurs lieux favoris, les garçons trouvent un pistolet : pas un jouet, mais un vrai pistolet… qui va leur donner une bien mauvaise idée. Revêtus d’improbables uniformes de soldats, ils provoquent un accident de voiture dont Lily est témoin, et qui va donner à Sam l’occasion de se comporter en héros… au risque de devenir plus populaire que Joshua à l’école.

© Geoff

Sortis respectivement en mars et en ce mois d’octobre, les deux albums de Geoff prennent pour lieu d’action, « ou d’inaction » diront les vilains, Portsall. Vous connaissez ? Une porte sur la mer d’Iroise située dans la commune de Ploudalmézeau. Ça vous situe ? La belle Bretagne, celle qu’on fréquente avec un ciré jaune et un bonnet rouge. Pourtant, il ne pleut que sur les cons et Geoff n’en est pas un, les conditions sont clémentes et font la part belle aux couleurs directes et à leurs nuances dans ce diptyque.

© Geoff chez Casterman

Lily a des soucis a des allures de livre jeunesse, illustré s’entend: quelques illustrations et quelques phrases. Cela aurait été bête de se refréner. Gardant cette énergie, ce pouvoir de contemplation, Geoff a donc mis des phylactères et des barrières entre les cases, séparant parfois ses enfants de papiers pris dans quelques conflits propre à cet âge du changement. Pour Lily, quelque chose point sous son pull et c’est un grand bouleversement. D’autant plus que, contrairement aux apparences, ça ne l’aide pas à séduire Joshua, l’inaccessible meneur d’une bande de petites frappes. Mais, profitant d’un écart de son frère, Lily va prendre sa place, se déguiser en garçon, pour passer les épreuves qui mènent à être intégré à la bande de Joshua. De la nature ou des enfants, qui est le plus sauvage ?

© Geoff chez Casterman

Dans son second tome (indépendant du premier, mais amenant une couche supplémentaire), après avoir laissé l’honneur à une fille, c’est Sam que Geoff met en avant-plan. Lui forçant un peu la main. Car Sam, même s’il fait partie de la bande de Joshua (Portsall est petit, vous savez), est un enfant effacé qui trouve réconfort auprès du « frère qu’il n’a jamais eu » (Le Forestier, es-tu là ?), Joshua, donc. Quitte à faire des bêtises. Et là, c’en est une grosse. Un accident de voiture, qui se retourne sur la digue. De la tôle froissée et cassée, heureusement sans gravité pour les occupants auxquels Sam, habillé en Robin (le comparse de Batman, donc), porte secours. Super-héros breton. Commence alors une enquête à l’envers: on connaît les coupables, mais il appartient de les mettre à l’abri de tout soupçon (sauf Joshua, peut-être, parce que lui, il le mérite).

© Geoff chez Casterman

Au fil de ses deux albums, Geoff tisse un univers contemporain mais pas contaminé par les nouvelles technologies, il y a de la place pour l’aventure au coin de la rue, face à la mer, pour l’imagination aussi. Et les grosses bévues. Semblant un peu moins à l’aise dans les scènes plus intimistes et dans des onomatopées assez laides), le talent de l’artiste explose au plein air, dans les paysages, tremblotant, bretonnant. À suivre, assurément.

© Geoff

Titre : Lily a des nénés & Sam a des soucis

Récits complets

Scénario, dessin et couleurs : Geoff

Genre: Drame, Jeunesse

Éditeur: Casterman

Nbre de pages: 66

Prix: 14€

Date de sortie: le 06/03/2019 et 16/10/2019

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.