Six-Coups foireux en plein dans le mille, de dégénérés en génération prometteuse

Viril mais aussi féminin, musclé ou contemplatif, souvent plus adulte que jeunesse, le western est revenu en force dans le monde de la BD depuis un bon bout de temps. Mais le créneau des enfants était peut-être un peu en reste. Les Jouvray, mari et femme (husband and wife dans la langue de Clint) se sont fait leur chemin dans le saloon jusqu’au bar pour assouvir la soif d’aventure du outlaw ou shérif en herbe.

© Anne-Claire et Jérôme Jouvray chez Dupuis

Résumé de l’éditeur : Eliot fête son dixième anniversaire. Et en tant que fils du shérif, il se doit d’avoir son premier revolver. Pas n’importe lequel, un véritable six-coups, à la pointe de la modernité. Mais Eliot n’aime pas les armes à feu, et pourtant il a un super pouvoir : alors qu’il tire n’importe où avec son revolver, il atteint sa cible plus précisément que le meilleur tireur de l’Ouest !

C’est ainsi que nous faisons connaissance avec Eliot: un l, un t, comme dans le « Kolt » qui passe de main en main. Car Eliot n’est pas du genre à tirer plus vite que son ombre. Même s’il fait toujours, sans trop savoir comment, mouche; il n’aime pas trop les armes. Au grand dam de son shérif de papa qui les collectionne et, de toute façon, ne parle et n’écoute que lui.

© Anne-Claire et Jérôme Jouvray chez Dupuis

Et c’est peut-être ce qui va faire courir toute cette Town à la catastrophe. Tout d’abord, il y a ce maire qui a la folie des grandeurs et qui n’a pas tous les wagons sur le même rail (en Belgique, on dirait qu’il a toutes ses frites mais pas dans le même sachet)… quoique: comme attraction, il entend propulser deux trains dans une collision frontale et spectaculaire. Puis, au bataillon, comptons également un ivrogne notoire et sa fille vile, un photographe notable et sa fille divine, sans oublier un magicien recruté par un tandem de braqueurs improbables. Et un cochon… de compagnie.

© Anne-Claire et Jérôme Jouvray chez Dupuis

Dans un style Lincoln comme radouci à la Émile Bravo et malgré quelques petites fautes d’orthographe (aïe, pardon), Anne-Claire et Jérôme mettent dans le mille en revisitant et détournant les légendes du Far West pour quelques tribulations et chevauchées savoureuses et pétaradantes. Bon enfant, tout public. Une bonne pépite prépubliée dans Spirou (des premières planches parues en 2016 avant de reprendre de plus belle en 2019, et des histoires courtes qui ne figurent pas dans cet album). Bref, go west, et au galop!

© Anne-Claire et Jérôme Jouvray chez Dupuis

Série : Six-Coups

Tome : 1 – Le crash de Monsieur Crunch

Scénario : Anne-Claire Thibaut Jouvray et Jérôme Jouvray

Dessin : Jérôme Jouvray

Couleurs : Anne-Claire Thibaut Jouvray

Genre: Jeunesse, Western

Éditeur: Dupuis

Nbre de pages: 48

Prix: 10,95€

Date de sortie: le 05/04/2019

Extraits :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 commentaires

  1. pour les fautes…  » mais le créneau des enfants étaient peut-être un peu en reste…  » étaient s’accorde avec enfants ??? 3eme ligne de votre commentaire après le titre !
    ah ! ah ! ah !
    l’article est très bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.