Quand Manson se prend pour Dédale, le labyrinthe ne peut devenir qu’un tombeau : Killing Maze

« Je ne me sens coupable de rien. Je me sens mal pour ceux qui se sentent coupables. » Ted Bundy

Okada Shinichi/Yamada J-Ta chez Doki-Doki

Résumé: Un thriller noir inextricable ! Des disparitions en chaîne, des corps de lycéennes qui brûlent en pleine salle de cours, des êtres humains transformés en diamants… Ces affaires tragiques sont liées à l’apparition d’un labyrinthe surnaturel qui engloutit tout, et dont ne peut en réchapper sans résoudre une énigme. Lycéen enjoué, Yûhei parvient à échapper in extremis à ce piège mortel avec l’aide de Saeko, une jeune fille dont la soeur a péri sous l’effet du labyrinthe. Tous deux mènent désormais une enquête risquée sur un certain « Maze », qui serait à l’origine du mal…

Okada Shinichi/Yamada J-Ta chez Doki-Doki

Okada Shinichi est un scénariste est originaire de Tokyo. Après ses études et des petits boulots, il décide de se consacrer à l’écriture et sort, en 2012, « Moi et 23 esclaves ». Oeuvre qui sera adaptée en film et en manga. Il est également le scénariste de « La cité des esclaves ». Le dessinateur Yamada J-Ta, lui aussi, est japonais. Il a écrit et dessiné « Le chemin vers après-demain » et travaillé sur la partie graphique de « King’s Game Origin ».

Okada Shinichi/Yamada J-Ta chez Doki-Doki

Des lycéens trouvent la mort dans des conditions inexplicables, transformation en diamant ou en sable. Ignorant leur potentiel destructeur et leur manipulation par un tueur en série, les jeunes gens continuent leur vie quotidienne dans leur lycée. C’est à ce moment que le tueur, déclenche les phénomènes. Mais pour quelles raisons et qui est ce mystérieux assassin? C’est alors qu’un bras de fer va s’engager entre notre duo, composé d’un garçon atteint d’hypermnésie et d’une jeune fille muette, et de notre impitoyable « Maze ». Notre couple a survécu à un de ses jeux mortels. Mais comment ont-ils réussi ? On y échappe si on trouve le fonctionnement de ce piège surnaturel. Les casses-têtes proposés par notre psychopathe vont mobiliser toutes les compétences de Saeko et de Yûhei.

Okada Shinichi/Yamada J-Ta chez Doki-Doki

Ce Seinen s’inscrit dans la lignée d’un Survival Game déjà beaucoup utilisé mais, malgré tout, il sort du lot. Par l’aspect surnaturel du labyrinthe et par la nature des meurtres: gonflement, sablification… Le jeu entre le pseudo tueur et nos héros rappelle le combat d’esprit entre Light et L dans Death Note. La vivacité d’esprit et la capacité d’analyse en situation critique de Yûhei et Saeko est assez impressionnante mais reste sur des bases simples, sans exagérer. Ce qui nous plonge encore plus dans l’histoire. L’ambivalence des différents protagonistes renforce le sentiment de menace permanente et d’impuissance face aux pouvoirs latents prêt à se manifester.

Okada Shinichi/Yamada J-Ta chez Doki-Doki

Malgré l’angoisse et les scènes un peu trash, l’humour est bien présent. Notre jeune Yûhei, à la mémoire eidétique, qui déclare sa flamme à toutes les filles qui passent, a de quoi se rendre touchant et idiot à la fois. Le fait que Saeko ai perdu sa voix et parle via une application sur son smartphone est assez surprenant (je m’imagine l’effet que ce que cela me ferait d’entendre la voix inhumain de « Siri » me répondre en plein suspense.)

Okada Shinichi/Yamada J-Ta chez Doki-Doki

Le hic, c’est que la personnalité des différents intervenants est très stéréotypée. Le comportement de Yûhei qui lui fait aimer tout le monde et lui permet de comprendre les onomatopées de Saeko… heu ! Le comportement tyrannique patronale de Mitsuhide est un peu exagéré: « Dans dix ans, des gars comme lui bosseront pour mon compte » ou « Je lui ferai nettoyer mes toilettes »… (mais que font les syndicats??). Sans parler de Saeko qui a en permanence son téléphone mais ne s’en sert même pas pour appeler les secours. La qualité du dessin est bonne et bien lisible, on voit clairement les mouvements et les expressions du visage qui sont aussi très stéréotypés.

Okada Shinichi/Yamada J-Ta chez Doki-Doki

Le premier tome sorti aux éditions Doki-Doki est de belle facture, papier glacé et coloré. Il n’y aura que trois tomes supplémentaires, ce qui me parait court et long à la fois. Court car j’espère avoir toutes les réponses que je me pose. Et long car il faut que le scénariste puisse nous garder en haleine (il y a assez de matière) malgré les défauts du « casting ». J’espère que notre duo scénaristique ne se perdra pas dans son propre labyrinthe.

Série : Killing Maze

Tome : 1

Scénario : Okada Shinichi

Dessin : Yamada J-Ta

Noir et blanc

Genre: Horreur, Seinen, Survival, Thriller

Éditeur: Bamboo

Collection : Doki-Doki

Nbre de pages: 224

Prix: 7,50€

Date de sortie: le 22/08/2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.