Les histoires d’amour finissent mal en général : aimer, conquérir puis abandonner

Pour la St-Valentin, je vous présente la revisite des Liaisons Dangereuse par la mangaka Chiho Saito. Ce roman libertin a été écrit par Pierre Choderlos de Laclos et publié en 1782. Après une superbe adaptation cinématographique en 1988 et une production plus contemporaine en 1999 (Sexe intentions), voici ces liaisons sous forme de manga. Que nous réserve cet énième opus? Merteuil sera-t-elle toujours aussi perverse ? Valmont joli coeur ou coureur invétéré ? Entrons ensemble dans le boudoir de Mme de Tourvel.

© Chiho Saito chez Soleil Manga

Résumé: XVIIIe siècle, Paris. Le très célèbre libertin vicomte de Valmont et son amie madame de Merteuil se défient d’introduire la jeune et pure Cécile sur la voie des plaisirs de la chair…

© Chiho Saito chez Soleil Manga

L’auteur est Chiho Saito, une mangaka de Tokyo. Après des débuts en 1982 avec « Ken to Madomoaseru », elle s’illustre avec Aoringo Meikyû », « Waltz ha Shiroi Dress de », « Utena, la fillette révolutionnaire », puis obtient le 42e prix Shogakukan avec « Kanon ». Elle évolue aujourd’hui chez « Gekkan Flowers » et « Flowers Zokan Rinka ».

© Chiho Saito chez Soleil Manga

Ce shojo romantique est un balai incessant de séductions et de fourberies. Pour que Madame de Merteuil cède aux avances de Tristan Valmont, elle lui impose une série de défis amoureux. Celui-ci s’exécute, et trouve un certains plaisirs à tourmenter de jeunes ou chastes demoiselles. Il manigance et échafaude des plans de plus en plus audacieux. Mais l’inévitable survient, quand il s’éprend  de la belle et inaccessible Madame de Tourvel.  Quand l’amour frappe, il frappe fort et parfois jusqu’à la déraison.

© Chiho Saito chez Soleil Manga

Cette adaptation du roman épistolaire est remarquable. Chiho Saito a réussi à tirer la quintessence de ce chef-d’oeuvre. Il n’y a aucune langueur, ni figures stylistiques pompeuses. Les dialogues sont simples et savoureux. Le fait d’être dans la tête des différents protagonistes, nous montre la profondeur de leur sentiments et de leur désarroi. Le travail artistique est tout simplement bluffant. Les décors richement travaillés (tapisserie, mobiliers) et les costumes sublimes (finesses des broderies, perruques) nous permettent une immersion complète dans l’histoire.

Je ne suis pas un grand amateur de Shojo mais en lire un de cette qualité-là, c’est tout simplement un pur bonheur. J’ai passé un super moment autant sur l’histoire que sur le graphisme. Chiho Saito a su me transporter dans son univers et ce sans tomber dans les travers de la mièvrerie. Je pense lire d’autres de ses publications et je reviendrai vers vous pour vous les faire partager. Chapeau l’Artiste.

Série : Le vicomte de Valmont

Sous-titre : Les liaisons dangereuses

D’après le roman de Pierre Choderlos de Laclos

Intégrale

Scénario, dessin et couleurs : Chiho Saito

Genre: Drame, Romance, Shojo

Éditeur: Soleil

Nbre de pages: 374

Prix: 14,99€

Date de sortie: le 08/11/2017

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.