De moneyman en moneymouse, Mickey a nonante ans et ses débuts au cinéma n’avaient rien d’un long fleuve tranquille !

En ce mois de novembre 2018, la plus célèbre des souris fête ses 90 ans. Un bail auquel Mickey Mouse, puisque c’est de lui dont il s’agit, n’aurait pas pu prétendre et encore moins accéder sans la ténacité et le dévouement des deux hommes à l’origine de l’empire Disney, Walt et Roy, le créatif et l’homme de l’ombre qui a permis de traverser bien des crises et de multiplier les prouesses. À commencer par rester enfants dans un monde d’adultes.

© De Santa/Zambello/Magalotti/Priori/Pressato chez Tunué

Résumé de l’éditeur: La véritable histoire du frère de Walt Disney, Roy Oliver, homme extrêmement timide et délibérément éloigné des projecteurs mais en même temps homme d’affaires avisé qui a joué un rôle déterminant dans le succès d’une des plus grandes multinationales du monde. Les coulisses d’une incroyable success story dans le Hollywood des années 20… The Moneyman ou comment le lien qui unit Roy Oliver et son frère Walt Disney est à l’origine d’un incroyable succès dans l’histoire du cinéma. À partir des années 20, chez Disney, tout est supervisé par Roy, un homme incroyablement timide et délibérément éloigné des projecteurs, mais en même temps un business man influent, capable de gérer le quotidien d’une grande entreprise et de tisser des liens avec les personnes les plus influentes de la période, de Howard Hughes jusqu’à Benito Mussolini…

© De Santa/Zambello/Magalotti/Priori/Pressato aux Éditions du Long Bec

À l’heure qu’il est, la magie et la puissance de Disney sont incontestables, toujours plus fortes, toujours plus grandes, passeuses de valeurs, d’humanité et de communion. Ah, si Walt et Roy voyaient ça! La réalité a dépassé le rêve et ça, ça n’arrive pas si souvent. Mais pour qu’un rêve prenne vie et se matérialise, il ne faut pas être seul à y croire. Et ce, même si Walt avait la folie d’y croire pour mille. Et quand on a un frère capable de vous suivre sur un projet tellement dingue qu’il va révolutionner le monde (du cinéma et d’ailleurs), ça aide. Contre vents et marées, Roy Disney a tenu bon mais l’Histoire l’a un peu oublié.

© De Santa/Zambello/Magalotti/Priori/Pressato chez Tunué

Alessio De Santa (ancien illustrateur, dessinateur, coloriste et expert en animation chez Disney), aidé de Filippo Zambello, Lorenzo Magalotti, Giulia Priori et Lavinia Pressato, s’est ainsi chargé de rafraîchir les mémoires cinéphiles et bédéphiles avec une biographie graphique et passionnante. Sous forme de portraits croisés et alimenté par toute une série de références digérées et synthétisée pour ne rien laisser au hasard mais un peu à la fiction. Sous la bannière d’une couverture assez sobre et dans une oeuvre qui ne se gargarise pas de clins d’oeil et de fan-service – on ne voit que l’ombre de Blanche Neige et Mickey furtivement pour, on s’en doute, rester dans le cadre de la citation et ne pas avoir de problèmes de droits – les auteurs s’accrochent aux destins de ces deux frères tantôt en froid, toujours inséparables pour mener à bien une aventure humaine chahutée.

© De Santa/Zambello/Magalotti/Priori/Pressato aux Éditions du Long Bec

Partant du début de l’apogée de Disney, l’inauguration du parc Walt Disney World à Orlando, Alessio organise une rencontre fortuite entre le vétéran Roy et une admiratrice. L’occasion d’une discussion à bâtons rompus et de flash-back jamais trop abruptes pour aller voir ce qu’il se passe dans l’ombre de Mickey, avant même sa naissance, avec dans les bras un aïeul de chair et d’os, Mortimer, la vraie souris d’un Walt pas plus haut que trois pommes.

© De Santa/Zambello/Magalotti/Priori/Pressato aux Éditions du Long Bec

Rien n’épargnera cette aventure par une fratrie et pour les familles, des revers, des ambitions trop grandes, de la crise de 29 et de la chance souriante et des rencontres généreuses qui permettront au Studio aux oreilles pas encore grandes de survivre. Elle ne prospèrera vraiment que des années après la mort de ses fondateurs visionnaires. L’équipe emmenée par Alessio De Santa livre ainsi un making-of géant de cinq décennies qui révolutionneront la façon de considérer le divertissement pour (grands) enfants et le cinéma en tant que tel au niveau de la parole, de la qualité du son et de son relief mais aussi des couleurs Technicolor. Puis, c’est aussi la peinture de deux self-made-men, sans compromis, qui est proposé aussi mettant le lecteur-spectateur de ce théâtre de vie face à un diable de Walt, jusqu’au-boutiste et obnubilé, capable de crises terribles mais aussi doté de quelques vilains défauts. Mais capable de les faire oublier dans ses films et ses apparitions publiques. Ainsi fumait-il comme un pompier, pourtant très peu de documents en attestent.

© De Santa/Zambello/Magalotti/Priori/Pressato aux Éditions du Long Bec

Le lecteur est ici privilégié et, non-content d’assister aux balbutiements d’un empire, assiste en témoin privilégié, tel une petite… souris, à la vie d’un génie de la pop-culture dont on se rend compte que le commun des mortels ignore tout ou presque. C’est réparé et de fort belle manière, avec un trait façon Disney, rond et chaleureux, sans fioriture et allant à l’essentiel malgré tout ce qui aurait pu encore être raconté. La légende demeure mais avec un peu plus les pieds sur terre.

© De Santa/Zambello/Magalotti/Priori/Pressato aux Éditions du Long Bec

Titre : The Moneyman

Récit complet

Scénario, dessin et couleurs  : Alessio De Santa (Filippo Zambello, Lorenzo Magalotti, Giulia Priori et Lavinia Pressato)

Genre : Biographie

Éditeur VO : Tunué

Éditeur VF : Éditions du Long Bec

Nbre de pages : 176

Prix : 21,65€

Date de sortie : le 11/07/2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.