Avec Ruy Blas de Victor Hugo en invitation de la compagnie Lazzi, la nouvelle saison du Magic land Théâtre démarre sur les chapeaux de roues

Après trois galas de soutien ayant attiré le week end dernier environ trois mille spectateurs enthousiastes dans la sympathique salle du Théâtre St-Michel, le Magic Land Théâtre dont la survie avait été fortement compromise par l’incompréhensible refus de subsides de la ministre Alda Greoli, a entamé sa nouvelle saison désormais sauvée, par un spectacle de la compagnie Lazzi : Ruy Blas, la tragi-comédie de Victor Hugo. Et une fois de plus, on a passé une excellente soirée au Magic Land.

© Magic Land Theâtre

Tout d’abord il faut situer la pièce écrite en vers par  Victor Hugo, et créée en 1838 à Paris.

Don Salluste, ministre du roi d’Espagne, vient de tomber en disgrâce et d’être exilé par ordre de la jeune reine. Il jure de se venger et songe un moment à se servir dans ce but de son cousin, don César de Bazan, homme perdu de débauches ; mais celui-ci, apprenant qu’il s’agit de tendre un piège à une femme, se récrie et refuse avec fierté. À défaut de son cousin, Salluste se servira de Ruy Blas, son laquais, ancien camarade de don César. Une conversation qu’il a écoutée entre ces deux amis lui fait surprendre un secret qui suffira pour ourdir la trame infâme qui doit perdre son ennemie, Ruy Blas vient d’avouer à don César, chose inouïe, qu’il est amoureux de la reine.

Le plan de Salluste est dès lors tout tracé. Il fait quitter à Ruy Blas sa livrée, le revêt du costume de grand d’Espagne et l’introduit auprès des seigneurs de la cour sous le nom de don César dont il a châtié la hardiesse par l’exil. Le laquais, qui s’est laissé faire, s’engage en retour, par un billet, à servir son maître en toute occasion comme un bon domestique ; puis le ministre se borne, en s’éloignant, à donner au nouveau seigneur, qui ne comprend rien aux intentions de son maître, un seul ordre: plaire à la reine et s’en faire aimer.

Il est clair qu’un auteur comme Victor Hugo qui avait à coeur que son théâtre soit créateur de lien social et dénonce les incompétences des gouvernants aussi sous le ton du sarcasme et de l’humour, rejoint d’une certaine manière la liberté de ton et l’esprit du Magic Land Théâtre.

Ruy Blas © Jean-Pierre Vanderlinden

Magnifiquement interprété par des comédiens dont le talent n’est plus à démontrer parmi lesquels on retrouve l’excellent Stéphane Stubbé (Salluste, Don Guritan, Ubilla), Christian Dalimier (Don César, Albuquerque, Don Arias), Thibaut Nève qui campe un Ruy Blas touchant et convainquant, une magnifique Evelyne Rambeaux (La Reine, Page, Laquais), Delphine Roy (Casilda, Covadenga, La Duègne, Alguazil) et  François Cantin (Gudiel, Alcade, Santa Cruz, Camporeal, Huissier). Dix neuf personnages interprétés de main de maître par six comédiens dont le port de masques permet de se glisser subrepticement dans leurs rôles respectifs et renforce la dramaturgie de la trame.

Durant près de deux heures sans entracte, on reste captivés par ce texte classique indémodable et cette histoire passionnante dont l’issue dramatique ne nous est pas inconnue. Mais on sourit aussi beaucoup car la dérision et les bons mots ne sont pas absents de la pièce d’Hugo et au Magic Land, quoiqu’il arrive, l’humour n’est jamais totalement inexistant.

Il vous reste encore ce soir et demain pour aller assister à ce spectacle hautement recommandé. Il reste encore quelques places. Foncez !

Jean-Pierre Vanderlinden

RUY BLAS de Victor Hugo

Jusqu’au 29 septembre au Magic land Théâtre

Avec : Stéphane Stubbé, Christian Dalimier, Thibaut Nève, Evelyne Rambeaux, Delphine Roy et François Cantin.

Mise en scène : Evelyne Rambeaux

Eclairages : Jean-Loup Vanagt

Costumes : Françoise Van Thienen, Atelier Théâtre Jean Vilar, Théâtre le Public.

Durée : 1h55.

Réservationshttp://www.magicland-theatre.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.