Après 47 ans de règne et malgré la perte de son chanteur emblématique Freddie Mercury, la Reine fait toujours bonne figure

Queen fait partie de ces groupes qui ont écrit l’histoire du rock. Malgré le décès de son charismatique chanteur, Freddie Mercury, le groupe composé de Brian May et Roger Taylor (exit John Deacon retraité depuis 1997) continue à arpenter les scènes du monde entier avec son nouveau frontman, Adam Lambert. C’est au Sportpaleis d’Anvers que la légende a cette fois déposé ses valises.

À lire aussi | Queen + Adam Lambert, le phénix crache toujours le feu des dieux

Des souvenirs et des références de concerts de Queen, j’en ai un paquet.

Queen + Adam Lambert © Jean-Pierre Vanderlinden

Je me rappelle de ce concert incroyable au Théâtre 140, le 10 décembre 1974 quand les fumigènes avaient envahi la salle et laissé notre ami Freddy Piette de la sécurité et son équipe perplexes: à l’époque, on n’avait jamais vu ça. Puis, il y eut Forest National, de nombreuses fois, Freddie habillé en arlequin et la scène en forme de couronne en 1978, la tournée Jazz avec le single « Bicycle Race » en 79, puis la tournée 1980 toujours à Forest National pour la sortie de « The Game », puis Brian May solo à l’AB en 1998 et ma rencontre avec l’artiste ainsi qu’avec Eric Singer qui oeuvrait à la batterie pour cette tournée, dans une salle arrière du Falstaff. Puis, enfin, la tournée avec Paul Rogers qui fit aussi halte au Sportpaleis d’Anvers. Il y a deux ans, j’étais aussi présent aussi pour cette date avec Adam Lambert au Palais 12 en juin 2016.

Queen + Adam Lambert © Jean-Pierre Vanderlinden

Cette fois ci,  pour l’entrée en scène c’est l’album News of the World, dont on fête les quarante ans de sa parution, et son robot sympathique qui sont mis à l’honneur. Une énorme ovation accueille le groupe et le show grandiose peut démarrer. Aux côtés de Queen + Adam Lambert on retrouve des musiciens d’exception : Spike Edney aux claviers, Neil Fairclough à la basse et Tyler Warren aux percussions.

Queen + Adam Lambert © Jean-Pierre Vanderlinden

Adam est un bon chanteur, très théâtral et plutôt sympathique, qui vocalement rappelle la tessiture du roi Freddie sans jamais l’égaler. Sur la plupart des titres il s’en tire plus que bien en s’attaquant à l’inattaquable. Car Freddie est irremplaçable et unique, et l’Américain, malgré une très bonne présence scénique, n’atteint jamais le charisme exceptionnel qu’avait Mercury, même s’il s’acquitte de sa tâche avec beaucoup de talent.

Queen + Adam Lambert © Jean-Pierre Vanderlinden

Quelques très beaux moments émaillent un concert sans surprises, comme ce «Love of my Life» chanté en acoustique voix-guitare par Brian May avant que Freddie ne fasse son apparition virtuelle sur l’écran géant pour en chanter les derniers couplets. Émouvant.

Un autre moment phare et je dirais même « le » moment exceptionnel du show, fut cette version phénoménale de « I’m in Love With my Car » qui permet à un Roger Taylor à nouveau svelte de démontrer à tous qu’il reste un chanteur exceptionnel doublé d’un batteur de grande classe. 

Queen + Adam Lambert © Jean-Pierre Vanderlinden

Et puis il y a « Bohemian Rhapsody », l’un des plus grands titres de l’histoire du rock, une pépite d’une beauté à couper le souffle qui retrouve une nouvelle jeunesse sous la voix exceptionnelle d’AdamLe titre reste magnifique, un point c’est tout.

En rappel, personne ne s’étonne que le band revienne nous jouer les habituels « We Will Rock You » et « We Are the Champions » avant que le God Save the Queen annonciateur de la fin du show ne résonne dans les murs du Sportpaleis.

Queen + Adam Lambert © Jean-Pierre Vanderlinden

Queen & Adam Lambert ont donné ce soir au Sportpaleis d’Anvers un concert qui a comblé l’attente des fans, car il s’agit avant tout pour les musiciens de faire survivre sur scène l’oeuvre d’un des groupes majeurs de la scène britannique et de l’histoire du rock, et de la faire découvrir aux plus jeunes et à ceux qui n’ont pas eu la chance d’applaudir le line up original. Et en cela, c’est gagné.

Queen + Adam Lambert © Jean-Pierre Vanderlinden

Car comme le précise modestement Adam Lambert à chaque concert: « J’étais fan de Queen, et aujourd’hui partager la scène avec deux légendes comme Brian et Roger et rendre hommage à Freddie est un honneur immense… »

Bien vu, Adam, c’est tout à fait ça et tu le fais très bien mec, Freddie aurait certainement été fier de toi!

Jean-Pierre Vanderlinden

Setlist :

Le concert en images…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.