La folie Thirty Seconds to Mars et des frères Leto s’abattra sur le Brussels Summer Festival, cet été

Grosse nouvelle, ce mercredi, du côté du BSF puisque le festival estival bruxellois accueillera ni plus ni moins que le groupe des frères Leto : Thirty Seconds to Mars. Un beau mensonge qui n’en est pas un et c’est d’autant plus beau. Magnétisme hollywoodien et rock fédérateur seront donc au rendez-vous avec leur Monolith Tout et avec un nouvel album prévu pour le 6 avril. De quoi mettre en émoi la mars Army mais aussi tous les autres curieux de voir ce groupe énergique à l’oeuvre. Ce sera le 18 août, en conclusion de cinq jours intenses de festival.

Le groupe rejoint ainsi un panel de beaux noms attendus à Bruxelles et venus de tous les horizons et capable de galvaniser tous les publics. De quoi bien combler les attentes pour ce très long week-end (le festival est passé de cinq à dix jours, privilégiant la qualité à la quantité et le regroupement au dispersement, ce qui est plutôt pas mal) entre la Place des Palais, le Mont des Arts, la Madeleine et la Place du Musée.

Le 14 août verra ainsi une programmation déjà éclectique avec les revenants des Négresses Vertes (dont Manugo a déjà pu avoir un aperçu) mais aussi Sonnfjord et son indie-pop passionnante, le Soviet Suprem qui fera son Marx Attack tandis que l’électro-rock de Thérapie Taxi vous raccompagnera en lieu pas si sûr.

Le 15 août, le menu sera tout aussi diversifié avec des jeunes et des moins jeunes. À commencer par Clara Luciani, propulsée par son duo avec Calogero et qui s’apprête à montrer à quoi ressemble sa Sainte-Victoire, son premier album, après des premiers titres touchants et déstabilisants. Il y aura aussi le psychédélisme de DBFC, le folk de Noa Moon, la chanson si particulière de Raphaël devenu un peu plus maître des éléments avec Anticyclone. Sans oublier le groove et le funk de The Inspector Cluzo.
Le 16 août, on retrouvera un programme plus urbain mais pas que puisqu’il y aura King Child, un groupe en lequel on croit pas mal, naviguant entre Bruxelles et Lyon, et proposant en guise de premier album, un coup de maître, foisonnant et tortueux, lumineux et porté par une intensité vocale remarquable. Pour le reste, ce sera rap et hip-hop pour un jeudi soir aux airs de vacances avec La Smala, Lord Gasmique et les incontournables que sont respectivement Orelsan et Roméo Elvis et Le Motel.

Le 17 août lâchera les mariachis des cultissimes Calexico. Pronant la dose de punch avant le week-end, le BSF alignera aussi General Elektriks dont on a le souvenir d’un concert au Verdur tonitruant et le punk revitalisant de Raxola. Et quand on parle de vieux briscards, dEUS sera également de ce rendez-vous au sommet. Pour finir de vous mettre de bonne humeur, la pop-électro chaleureuse de Youngr devrait mettre tout le monde d’accord.

Puis, pour ceux qui préfère le calme et l’épure, il y aura Fink et le seigneur Jasper Steverlinck et sa voix tellement envoûtante.

 

Le 18 août, last but not least, puisque sous la bannière des 30 seconds to mars, le public du BSF aura aussi droit au métissage pop-rock-électro qu’on ne présente plus d’Arsenal, au duo de deep house Ofenbach et notre réjouissant compatriote et dj Todiefor.

Infos et réservations sur le site du BSF

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s