Criminal Squad tire à tout-va et assure grave

Criminal Squad est le premier long métrage mis en scène par Christian Gudegast, qui avait jusque là écrit notamment le scénario de « La Chute de Londres » (déjà avec Gérard Butler). C’est le seconde fois que Christian Gudegast coécrit le scénario d’un film avec Paul Scheuring (le créateur de Prison Break) après celui « d’Un Homme à Part » en 2003. 

Note : 14/20 (Vu au cinéma Acinapolis Jambes)

Résumé: Chaque jour, 120 millions de dollars en liquide sont retirés de la circulation et détruits par la Réserve fédérale de Los Angeles. Un gang de braqueurs multirécidivistes va tenter l’audacieux tout de force de mettre la main dessus. Mais, ils vont se heurter à une unité d’élite de la police qui n’a pas l’intention de jouer dans les règles de l’art. Tous les coups sont permis pour coincer ces gangsters prêts à tout.

Après les récents « Triple 9 » (de John Hillcoat) et « Logan Lucky » (de Steven Soderbergh), les films de casse semblent avoir plus que jamais la cote à Hollywood, malgré leur degré relatif de réussite, aussi commercial que critique. Et s’il avait fallu miser un kopeck sur le retour aux sources de Gérard Butler dans cet énième effort du genre, alors nous n’aurions probablement pas parier grand chose. Pourtant, nous aurions eu tort.

« Criminal Squad », c’est le premier film de Christian Gudegast, scénariste du film « La Chute de Londres », dans lequel Gérard Butler jouait déjà les gros bras (cassés). Écrit avec l’aide de Paul Scheuring (inventeur de la série « Prison Break »), le duo de scénaristes semble s’être creusé davantage les méninges que quiconque l’a fait récemment pour un film du genre. S’il ne cache pas ses clins d’œil explosif à « Heat » (de Michael Mann) ou « Usual Suspects » (de Bryan Singer), ce dernier exécute sans mal ce qu’on (n’)attend(ait) (pas) de lui, c’est-à-dire un divertissement à la « sauce testostérone », avec ce qu’il appelle de castagnes, et donc de violence. Pour le coup, vous ne serez pas déçu, puisque « Criminal Squad » offre son quota de scènes de fusillades ultra-huilées, de braquages suffisamment bien ficelés pour échapper à la maîtrise des forces de l’ordre (et ainsi créer en nous ce petit plaisir coupable), et surtout des personnages qu’il ne faut pas chercher à embêter, évoluant dans des milieux assez crasseux. Bref, ça sent le « badass » à plein nez, et on en redemande.

Même si son personnage pue le stéréotype, Gérad Butler incarne à merveille ce flic aux méthodes radicales pour en arriver à ses fins, et ayant sacrifié sa vie de famille pour son job. On dira même que l’alcool et les femmes (à portée de main) qu’il fréquente (avec sa bande) auront eu raison de sa stabilité sentimentale. Quoi qu’il en soit, il fera tout pour arrêter ce gang au savoir-faire certain. Contrairement à ce qu’on aurait pu aussi en croire, Curtis « 50 Cent » Jackson et les autres acteurs n’en font pas des caisses, et affichent une partition sans fard, dans l’optique d’un braquage aussi minutieux et maîtrisé soit-il. Finalement, ce sont là des personnages aux esprits égarés, avec ce qu’ils offrent d’humain, et de non-conformité aux mœurs.

Alors que « Criminal Squad » possède ainsi un scénario rondement mené pour un premier film, on n’échappe cependant pas à quelques ellipses pour rallier certaines actions consécutives, ainsi que quelques incohérences (par exemple, le trajet emprunté par les ravisseurs, après leur dernier braquage, ne semble pas avoir été pensé), ce qui est en soi assez pardonnable dans son style, surtout que le film assure « grave » dans sa mise en scène, aussi classique et efficace soit-elle, malgré quelques timides longueurs. Quant à l’image, elle s’avère fiévreuse, et filme ses personnages sans avoir peur d’en montrer leur sueur. Dans le vif de l’action, « Criminal Squad » se déguste tout simplement avec plaisir, sans pour autant révolutionner, bénéficiant d’un jeu de caméra assez fluide, accompagnant ses protagonistes au cœur du conflit, où ça tire à tout-va.

Alors qu’on ne l’attendait pas, « Criminal Squad » est un sympathique divertissement jouant plusieurs cartes à la fois, s’attachant aussi bien à ses personnages qu’à l’action particulièrement bien corsée et brutale. Évidemment, on mettra un voile sur les dialogues pas franchement inspirés, ainsi que sur la probabilité du scénario, réservant tout de même son lot de surprises, ce qui est assez plaisant au regard de tous ces films sans inspirations qui nous arrivent toutes les semaines en salle. Mais cela reste du cinéma, avec ses hauts et ses bas, mais c’est typiquement ici le genre de bon film (tout est relatif) à regarder le samedi soir, en couple, avec un bon sceau de popcorn à la main, et sans prise de tête…

Toutes les critiques de Julien pour l’année 2018, ça se passe également par là !

Titre : Criminal Squad

Pays : USA

Réalisateur : Christian Gudegast

Acteurs : Gerard Butler, Pablo Schreiber, Curtis ’50 Cent’ Jackson, O’Shea Jackson Jr., Maurice Compte, Evan Jones, Kaiwi Lyman, Mo McRae…

Genre : Thriller, Policier

Durée : 140 min

Date de sortie : le 21/02/2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.