Rodolphe et Dubois: symphonie autour de SOS de TERriens en détresse

Les conquérants de la « TER » que sont Rodolphe et Dubois n’ont pas fini de nous étonner et de nous épater en nous donnant juste assez de biscuit que pour ne pas nous perdre mais pas assez que pour ne pas être trimbalé vers une destination toujours plus inconnue. Un guide ne sera pas de trop, et ça tombe bien, le duo nous l’offre sur un plateau, entre les secousses mais pas à l’abri d’un revers.

À lire aussi | Rodolphe et Dubois ont touché TER : « Ce premier tome c’est la confusion entre le merveilleux et le vertige »

© Rodolphe/Dubois aux Éditions Maghen

Résumé de l’éditeur : TER n’est pas notre Terre ! Au retour de leur expédition, Mandor et ses amis découvrent un spectacle de désolation : leur village s’est effondré, il ne reste qu’un tas de ruines. Les habitants en rejettent la faute sur Mandor, qui échappe au lynchage de justesse grâce à l’intervention du Bourdon et de ses prêtres en armes. Il sera donc jugé, et probablement exécuté. Mais le sol tremble à nouveau et la panique s’empare de toute la communauté. Mandor, que certains considèrent comme le prophète, a une vision…

© Rodolphe/Dubois aux Éditions Maghen

Dès le premier tome, les deux compères s’étaient parés d’un final qui choque et qui claque. Pas de pétard mouillé, là, si ce n’est celle qui ébranlera bientôt cette terre qui n’en est pas vraiment une perdue dans l’infini de l’espace.  Et nos autochtones ont bien compris que cela ne servait à rien de mettre Mandor au pilori puisqu’il se pourrait bien qu’il soit le messie tant attendu. Un messie qui ne devra pas forcer le talent puisqu’il va très vite devoir prouver et donner réponse aux espoirs qu’il suscite. Histoire de montrer qu’il n’est pas qu’un doux illuminé mais qu’il peut être le sauveur des TERriens face à l’écroulement du Mesnil. Subitement et sans aucune raison valable.

© Rodolphe/Dubois aux Éditions Maghen

Les habitants doivent tirer une croix sur le jour et s’enfoncer dans les profondeurs de ce qui apparaît être un vaisseau spatial oublié par le temps. Après vingt planches, Mandor tire les survivants dans les entrailles métalliques de ce monstre inconnu qui recèle encore bien des dangers. La porte de sortie et de survie ne s’ouvrait-elle que sur un autre combat ? Une guérilla ? Une guerre civile ?

© Rodolphe/Dubois aux Éditions Maghen

Ter, c’est le genre d’oeuvres pour lesquels il convient de cultiver le secret. Pas parce qu’on aime ne pas spoiler nos lecteurs (enfin si, en fait) mais parce que l’idée trouvée par Rodolphe est assez géniale que pour être dégustée sur place et sans que personne ne vous gâche votre plaisir. Pour la mettre en place ce qui va devenir une sorte de balade éprouvante et d’épouvante dans un palais de glace aux couleurs métal hurlant et glaciales, Dubois est impérial, juste et précis, complètement dans son élément et dans ses couleurs chiadées (on en veut pour preuve cette sorte de cathédrale avec vue sur les étoiles grandioses.

Série : TER

Tome : 2/3 – Le guide

Scénario : Rodolphe

Dessin et couleurs : Christophe Dubois

Genre : Science-fiction, Anticipation

Éditeur : Daniel Maghen

Nbre de pages : 80

Prix : 15€

Date de sortie : le 19/10/2017

Extraits : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.