Tuche-Tuche hauteur au sommet de l’état !

Après un million et demi de spectateurs en France pour leur premier film (2011), et plus du triple (!) pour leur seconde aventure (2016), on pouvait se demander où s’arrêteraient « Les Tuche » ? Manifestement, aux portes de l’Élysée puisque c’est dans ce Palais qu’Olivier Baroux (le O de Kad & O, si vous n’avez pas suivi) comptait tourner son film. Ce qui, suite au plan Vigipirate (dispositif de lutte contre le terrorisme), cela n’a pas pu se faire. Cela n’a pas empêché les Tuche de faire un putsch et de partir à la conquête du pouvoir ! Même si chez ces gens-là, apparemment, on n’invite pas aux visions de presse, Julien a eu la « chance » de voir le film en avant-première !

Note : 8/10 (vu en avant-première à l’Acinapolis Jambes)

Résumé: Jeff Tuche, se réjouit de l’arrivée du TGV dans son cher village. Malheureusement, le train à grande vitesse ne fait que passer, sans s’arrêter à Bouzolles. Déçu, il tente de joindre le président de la République pour que son village ne reste pas isolé du reste du territoire. Sans réponse de l’Élysée, Jeff ne voit plus qu’une seule solution pour se faire entendre : se présenter à l’élection présidentielle… Profitant de circonstances politiques imprévisibles, Jeff Tuche et toute sa famille vont s’installer à l’Élysée pour une mission à haut risque : gouverner la France.

Des frites, des frites, des frites des frites des frites ! Avec une grosse « tuche » de sel ?  Vous l’avez déjà compris: la plus célèbre et atypique des familles du nord de la France est de retour, mais cette fois-ci à l’Élysée ! Après avoir vécu un « rêve américain », ayant réservé son lot de situations cocasses et amusantes, ainsi que permis de creuser (un peu) la psychologie de ses personnages, les Tuche nous réservent encore ici un florilège d’absurdités dont seuls eux connaissent la recette. Et pour cause…


Déçu que le TGV ne s’arrête pas à la gare de sa ville, et que son Président ne réponde pas au téléphone, Jeff Tuche (devenu maire) décide de s’embarquer dans la course à l’Elysée. Très vite, le voilà qui se retrouve à la tête de la présidence française, par un concours de circonstances assez grandiloquent. Bref, ce n’est plus le moment de plaisanter pour Jeff et Cathy Tuche, leurs enfants Stéphanie, Wilfried et Donald, ainsi que pour Mamie Suze. Quoi que…

Certainement plus corrosive que ses aînées par les visées doucement politiques de son scénario, cette troisième tournée des péripéties de cette attachante famille (située aux antipodes des privilèges sociaux des gens « d’en haut ») reste fidèle à son charme complètement déluré, que l’on ne présente plus. Image vestimentaire et physique peu valorisée, patois très appuyé, mentalité peu développée… On est dans du grand spectacle « made in Tuche » ! 


Mais contrairement au précédent film, où l’humour se révélait parfois à hauteur de son improbable scénario (et où nous avions donc matière à rigoler à côté du côté parodique de cette famille), cette suite ne bénéficie malheureusement pas de la même écriture humoristique. Ici, les gags sont peu inspirés, non fondés et très répétitifs. Certes, on prend toujours un certain plaisir assumé à suivre les (més)aventures de la famille Tuche, bien que celles-ci soient dénuées de véritables moments d’humour. 
Mais alors que des longueurs s’invitent aussi au sein de la nouvelle fonction de Jeff (pourtant chômeur accompli), le travail psychologique des membres de la famille est partiellement passé à la trappe, le scénario ne prenant pas le temps de s’y attarder. 

Finalement, à l’exception notable de quelques savoureuses rencontres entre Jeff Tuche et le monde politique, on se demande s’il était vraiment nécessaire de retrouver les Tuche au cinéma, tant on regarde ici sa montre, plus d’une fois. Sans doute a-t-on fait le tour de la naïveté et de la propension aux bêtises de la famille?

Titre : Les Tuche 3

Pays : France

Réalisateur : Olivier Baroux

Acteurs : Jean-Paul Rouve, Isabelle Nanty, Claire Nadeau, Sarah Stern, Pierre Lottin, Théo Fernandez, Scali Delpeyrat, Philippe Magnan, Nicolas Maury, Stephan Wojtowicz…

Genre : Comédie

Durée : 92min

Date de sortie : le 31/01/2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.