Mathématique du crime : la logique au centre d’une série de morts inexpliqués.

Il m’attendait depuis quelques années sur une étagère de la bibliothèque. Acheté dans un lot de livres de seconde main, son appel ne s’était pas encore fait entendre. C’est chose faite depuis hier ! « Mathématique du crime »  est surprenant, intéressant, intelligent. Un livre passionnant qui se lit en une seule fois !

Guillermo Martinez (auteur et personnage principal de ce roman) est Argentin. Mathématicien de formation, il a écrit plusieurs romans. Il plante l’enquête dans la ville d’Oxford. Une ambiance de collège anglais, un Cercle des Poètes Disparus au cœur de la chaire de mathématique.

Guillermo débarque à Oxford grâce à une bourse et loge chez une vieille dame. Un samedi après midi, alors qu’il sonne à la porte de la maison de sa logeuse, il rencontre son idole : le grand mathématicien Arthur Seldom. Surpris de cette rencontre mais aussi inquiets par le temps anormalement long que la vieille dame prend avant de venir ouvrir la porte, ils décident de rentrer dans la maison. Le corps de la vieille dame est étendu sur une chaise longue, une partie de scrabble à peine terminée… Mrs Eagleton a été assassinée. Le grand professeur Seldom téléphone à la police et l’informe qu’il a retrouvé un mot laissé dans son casier au collège : Le premier de la série. Cunliffe Close. 15h. L’adresse du meurtre et sans doute l’heure à laquelle il a été commis.

Notre étudiant boursier est aux premières loges pour enquêter en compagnie de celui qu’il admire le plus : le grand mathématicien du siècle.

Pas besoin d’aimer les mathématiques pour apprécier ce roman… Mais si on les aime, c’est un avantage non négligeable ! L’écriture est agréable, la traduction de qualité. Un petit bémol pour la fin précipitée mais qui reste inattendue.

Une belle découverte.

Le livre a été adapté en 2008 au cinéma par Alex de la Iglesia sous le titre « Crimes à Oxford » avec Elijah Wood dans le rôle de Guillermo et John Hurt dans celui du professeur Arthur Seldom.

Mathématique du crime

Guillermo Martinez

Editions du Nil – 2004

2-84111-313-2

268 pages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.