The Doobie Brothers, la force tranquille d’un groupe légendaire au répertoire intemporel

Il y a quelques jours, c’est une véritable soirée nostalgie qui avait lieu à Forest National avec la venue des légendaires Doobie Brothers qui, en 1975, donnaient déjà un concert épique dans cette même salle avant d’y revenir plusieurs fois, notamment en première partie de Foreigner et de ZZ Top. En effet, pour promotionner ses artistes, Warner Bros avait organisé alors une tournée de 18 dates en Europe et c’est à la salle forestoise que cette tournée extraordinaire fit escale les 31 janvier et 1er février 1975 avec trois groupes par soirée. Le premier soir nous avions eu droit à : The Doobie Brothers, Graham Central Station et Bonaroo, et le deuxième soir à Little Feat, Tower of Power et les formidables Montrose avec Sammy Hagar et Ronnie Montrose. Un grand souvenir pour les plus anciens dont beaucoup garnissent, ce mercredi 8 novembre aus soir, les tribunes de la salle en configuration théâtre. Et le concert que les Américains nous ont offert cette fois fut tout aussi formidable que son légendaire prédécesseur des seventies.

The Doobie Bros © Jean-Pierre vanderlinden

C’est avec JD & The Straight Shot que s’ouvre la soirée. Des New Yorkais emmenés par James Dolan qui officient dans un country folk americana de bonne facture aux harmonies vocales très réussies et épicées par un violon virevoltant. C’est sympa, agréable à écouter mais aussi déjà mille fois entendu. Bravo malgré tout pour leur bonne humeur, idéale pour chauffer le public qui attend ses héros : The Doobie Brothers.

The Doobie Bros © Jean-Pierre vanderlinden

Formé en 1970 en Californie et plus précisément à San José, The Doobie Brothers s’inscrit dans la lignée des énormes bands de pop rock qui ont eu un succès évident durant les seventies et qui ont marqué plusieurs générations. Comme le Allman Brothers Band dont le leader Greg Allman nous a quittés bien trop tôt, les Doobie’s sont capables d’envoyer des solos de guitare à faire baver tous les amateurs de duels de gratte de la planète. Avec en ses rangs des musiciens aussi expérimentés que Pat Simmons (guitare, chant), Tom Johnston (guitare, chant), John Mc Fee (guitare, chant, pedalsteel guitar, dobro et violon), Marc Russo (saxophone), Ed Thot (batterie), John Cowan (basse et chant) et l’excellent Bill Payne (claviers et toujours actif dans Little Feat, autre groupe légendaire), on ne peut que saliver devant un savoir faire indéniable au service d’une musique intemporelle et indémodable.

The Doobie Bros © Jean-Pierre vanderlinden

De « Jesus Is Just Alright » en ouverture au classique « Listen To The Music » en dernier rappel et en passant par des classiques comme « Takin’ it To The Streets », « Black Water » , « Long Train Runnin' » ou « Without You », on boit du petit lait et on ne peut que s’incliner devant une telle maîtrise instrumentale et vocale. Si vous voulez savoir ce que veut dire harmonies vocales, venez voir en concert les doobie Brothers qui font aujourd’hui partie du Vocal Group Hall of Fame et vous aurez tout vu et tout entendu.

The Doobie Bros © Jean-Pierre vanderlinden

Quarante sept années de carrière résumées en nonante minutes de concert c’est aller à l’essentiel et il n’y a rien à jeter dans la setlist. Autour de moi les gens dansent, ondulent ou secouent leurs têtes au rythme de ces hymnes qui engendrent la bonne humeur. « Listen To The Music »est repris en choeur par trois mille gorges enthousiastes avant que le band ne disparaisse définitivement en coulisses.

The Doobie Bros © Jean-Pierre vanderlinden

Les lumières se rallument, on retombe sur terre et on se dit que des groupes pareils toujours aussi formidables après presque un demi siècle d’activité il n’y en a pas des légions.

Un grand groupe, un grand concert, que demander de plus ? Bravo Messieurs !

Texte et photos : Jean-Pierre Vanderlinden aka JPROCKBRUXELLES

Setlist Forest National 08.11.2017 :

01. Jesus Is Just Alright.

02. Rockin’ Down The Highway.

03. Take Me In Your Arms (Rock Me A Little While).

04. Road Angel.

05. Dark Eyed Cajun Woman.

06. Spirit.

07.Slat Key Soquel Rag.

08. South City Midnight Lady.

09. Sweet Maxine.

10. Eyes Of Silver.

11. Clear As The Driven Snow.

12. Takin’ It To The Streets.

13. The Doctor.

14. Black Water.

15. Long Train Runnin’.

16. China Groove.

17. Without You.

18. Listen To The Music.

Le concert en images…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s